NOUVELLES

Rory McIlroy prend les devants au Championnat de la PGA

07/08/2014 08:49 EDT | Actualisé 07/10/2014 05:12 EDT

LOUISVILLE, États-Unis - Pour Rory McIlroy, les mauvais coups sont venus de nulle part.

Pas d'inquiétudes. Lorsqu'il est arrivé sur le vert du 18e trou, il n'y avait aucun doute qu'il était toujours l'homme à battre au Championnat de la PGA.

McIlroy a réalisé quatre oiselets consécutifs sur le neuf de retour et a conclu sa ronde avec un autre pour remettre une carte de 66, cinq coups sous la normale, ce qui le place à un coup de la tête.

Ayant signé des victoires à l'Omnium britannique et au tournoi sur invitations Bridgestone, McIlroy est le favori pour remporter les honneurs du dernier tournoi majeur de l'année. Même avec une erreur majeure au 10e trou, où il a commis un double boguey, il talonne les comeneurs Lee Westwood, Ryan Palmer et Kevin Chappell.

«Je suis très content de tout, a déclaré McIlroy. Mon jeu se porte bien présentement. Je tente de garder le rythme autant que possible.»

Il y a aussi Tiger Woods, qui semble aller nulle part.

Jouant seulement quatre jours après avoir déclaré forfait à Firestone en raison de douleurs au dos, Woods affirmait être rétabli, mais il n'avait aucun contrôle sur ses coups. Il a joué 74 et est à égalité au 111e rang.

«Ce n'était pas très bon, a affirmé Woods, qui n'a réussi qu'un oiselet. J'ai effectué plusieurs mauvais coups.»

Une de ses balles est tombée dans un ruisseau. Une autre a fait fuir les spectateurs pour l'esquiver. Une autre s'est retrouvée à plus de 30 verges de l'allée, dans un coin où les amateurs peuvent utiliser leurs cellulaires.

Dommage que Woods n'ait pas pu appeler à l'aide.

«Je n'ai pas joué aussi bien que je l'aurais voulu. Je ne me suis pas donné de coups faciles, a-t-il ajouté. Ce n'est pas une bonne combinaison.»

McIlroy semblait en plein contrôle avant d'arriver au 10e trou. Après avoir envoyé son coup de départ directement dans l'allée sur la normale-5, il a envoyé le suivant hors-limite. Un spectateur qui parlait au cellulaire a été surpris lorsqu'il a vu la balle lui passer par-dessus la tête.

Surtout lorsqu'il a su à qui elle appartenait.

«J'étais vraiment énervé, a commenté McIlroy. Ce deuxième coup au 10e était le pire depuis des semaines. C'est venu de nulle part.»

Il a pris un coup de pénalité et a raté le coup suivant, ce qui lui a donné un score de 7. Toujours agacé par ces erreurs, McIlroy a commis un boguey au 11e trou pour revenir à la normale.

Il a cependant retrouvé ses esprits assez rapidement.

Quatre oiselets consécutifs lui ont permis de remonter au classement. Au dernier trou, McIlroy a atteint le vert en deux coups pour avoir la possibilité de réussir un aigle, qui lui aurait permis de partager la tête. Son roulé a légèrement raté de précision et il a conclu avec un oiselet.

«Ç'aurait pu être mieux, a-t-il dit. Un score de 66 lors de la première journée, c'est quand même solide.»

Le Canadien Graham DeLaet est à égalité au 20e rang à moins-2 tandis que son compatriote David Hearn est à égalité au 109e rang à plus-3.

PLUS:pc