NOUVELLES

Le pétrole en hausse après l'annonce d'Obama sur les frappes en Irak

07/08/2014 10:46 EDT | Actualisé 07/10/2014 05:12 EDT

Le pétrole montait vendredi en Asie après que Barack Obama eut annoncé avoir autorisé des frappes militaires ciblées sur les positions des jihadistes de l'Etat islamique dans le nord de l'Irak.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en septembre prenait 35 cents, à 97,69 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord à même échance s'adjugeait 67 cents, à 106,11 dollars.

Le président américain a déclaré jeudi soir avoir "autorisé des frappes ciblées si nécessaire pour aider les forces irakiennes qui se battent pour (...) protéger les civils" et "éviter un éventuel acte de génocide".

Pour Desmond Chua chez CMC Markets, cette annonce devrait "faire levier sur les cours du brut", les investisseurs craignant des perturbations dans la production ou l'acheminement du pétrole en provenance d'Irak, deuxième producteur de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

Face à l'avancée des extrémistes sunnites de l'Etat islamique (EI), des dizaines de milliers de chrétiens et de Yazidis ont été poussés à fuir. L'EI a notamment pris Qaraqosh, la plus grande ville chrétienne d'Irak.

Les jihadistes se sont aussi emparés de la région de Sinjar, bastion de la minorité yazidie, une communauté kurdophone pré-islamique considérée par les jihadistes comme "adoratrice du diable".

Des dizaines de milliers de personnes ont fui et se retrouvent piégées, sans eau ni nourriture, dans les montagnes désertiques environnantes.

Après être descendu mercredi à son plus bas niveau depuis février, le brut coté à New York était remonté jeudi grâce à de bons chiffres sur l'emploi aux Etats-Unis: les nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage ont chuté de façon inattendue dans le pays, à leur plus bas niveau en huit ans. Cela laisse augurer une plus forte demande d'essence par les personnes se rendant à leur travail.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) avait terminé en hausse de 42 cents, à 97,34 dollars, et le Brent en hausse de 85 cents, à 105,44 dollars.

bjp/lto/gab/jr

PLUS:hp