NOUVELLES

Irak: vaste opération conjointe pour briser le siège des Turcomans d'Amerli

07/08/2014 07:16 EDT | Actualisé 07/10/2014 05:12 EDT

Des soldats irakiens, des miliciens chiites et des forces kurdes ont lancé jeudi une vaste opération conjointe pour libérer Amerli, une ville turcomane au nord de Bagdad assiégée depuis près de deux mois par des insurgés sunnites.

"L'armée irakienne, des volontaires (chiites) et des peshmergas (kurdes), équipés d'artillerie lourde et soutenus par l'aviation, ont lancé une opération pour briser le siège d'Amerli", a annoncé à l'AFP Shallal Abdoul Baban, maire de Touz Khourmatou, une autre ville turcomane à 25 km au nord.

L'offensive a débuté avant l'aube, et a déjà coûté la vie à au moins quatre miliciens chiites et deux soldats irakiens, a-t-il ajouté, en faisant état également de plus d'une quarantaine de blessés.

Un responsable régional de la sécurité et une source au sein des peshmergas ont confirmé qu'une opération était en cours.

Selon M. Abdoul Baban, les forces anti-jihadistes n'étaient plus qu'à trois kilomètres d'Amerli, une ville de 20.000 habitant située à 160 km au nord de Bagdad.

Les habitants de la ville, encerclée par des jihadistes depuis le 18 juin, réclamaient depuis des semaines une intervention militaire, prévenant que les vivres commençaient à manquer et qu'il n'y avait déjà plus d'eau potable ni d'électricité, alors que la chaleur est accablante.

Jusqu'à présent, les forces gouvernementales étaient restées plus au sud et les peshmergas se cantonnaient à Touz Khourmatou.

Mais face à l'incapacité de l'armée à regagner une partie du terrain perdu depuis juin et au revers enregistrés depuis fin juillet par les forces kurdes face aux jihadistes, la pression s'est accentuée pour que Bagdad et Erbil mettent de côté leurs querelles et coopèrent sur le terrain.

La minorité turcomane d'Irak est l'une des plus importante du pays et vit presque exclusivement dans le nord. Elle est principalement sunnite, mais ses membres chiites sont systématiquement visés par les jihadistes depuis deux mois.

str-ak/jmm/fcc/vl

PLUS:hp