NOUVELLES

Edward Snowden autorisé à rester pendant trois ans de plus en Russie, annonce son avocat

07/08/2014 06:19 EDT | Actualisé 07/10/2014 05:12 EDT
ASSOCIATED PRESS
In this image made from video released by WikiLeaks on Friday, Oct. 11, 2013, former National Security Agency systems analyst Edward Snowden smiles during a presentation ceremony for the Sam Adams Award in Moscow, Russia. Snowden was awarded the Sam Adams Award, according to videos released by the organization WikiLeaks. The award ceremony was attended by three previous recipients. Snowden, who is charged by a U.S. court with violating the Espionage Act for disclosing the classified NSA programs, has been granted asylum in Russia. (AP Photo)

L'ex-collaborateur du renseignement américain Edward Snowden a été autorisé à rester trois ans de plus en Russie, où il réside déjà depuis un an, a annoncé jeudi à Moscou son avocat Anatoli Koutcherena.

L'ancien consultant de l'Agence nationale de sécurité (NSA) américaine, qui a révélé l'ampleur de la surveillance américaine dans le monde, "a obtenu le droit de résidence pour trois ans" sur le sol russe, à compter du 1er août dernier, a indiqué son avocat lors d'une conférence de presse.

Le nouveau régime octroyé à Edward Snowden lui permettra désormais de voyager à l'étranger, a ajouté M. Koutcherena.

Après avoir mis le gouvernement américain dans l'embarras en transmettant à la presse des dizaines de milliers de documents prouvant l'étendue de la surveillance de la NSA, M. Snowden avait obtenu le 1er août 2013 un asile provisoire d'un an en Russie.

Son avocat avait sollicité auprès des autorités russes la prolongation de son droit de séjour.

M. Snowden, qui ne participait pas à la conférence de presse de son avocat, vit dans le plus grand secret depuis son arrivée en Russie.

De très rares photos de lui ont été publiées dans la presse, la dernière, parue il y a quelques jours, le montrant apparemment assistant à un spectacle depuis une loge du théâtre moscovite du Bolchoï.

L'avocat de M. Snowden a promis que "dès que la plus petite occasion se présentera, son client pourra donner une conférence de presse".

INOLTRE SU HUFFPOST

Les vidéos d'Edward Snowden en Russie