NOUVELLES

Des scientifiques conçoivent de nouveaux robots abordables et autonomes

07/08/2014 04:56 EDT | Actualisé 07/10/2014 05:12 EDT

WASHINGTON - Dans ce qui pourrait constituer la naissance de robots abordables et faciles à fabriquer, des chercheurs ont créé des machines complexes se transformant elles-mêmes à partir de bien peu de choses de plus qu'une feuille de papier et de plastique, pour devenir des automates capables de se déplacer.

Empruntant à l'art japonais de l'origami, de jouets d'enfants, et même un peu des films de la série «Transformers», des scientifiques et des ingénieurs de l'université Harvard et du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont créé des robots en papier qui peuvent s'assembler tout seuls. Ils sont faits de matériaux coûtant environ 100 $ US. Après l'installation de petites piles et de moteurs, un robot en papier se soulève sur quatre pattes et commence à se déplacer. Il passe en seulement quatre minutes de l'état d'une feuille placée à plat à celui d'un robot à quatre pattes.

Ces robots légers pourraient explorer l'espace et d'autres environnements dangereux, en plus de pouvoir pénétrer dans des endroits exigus lors de missions de sauvetage, affirment les chercheurs. Mais ce n'est là que le début de ce qui pourrait être une révolution robotique à long terme. En fait, la percée pourrait être aussi importante, sur le plan technologique, que l'impression en trois dimensions, soutiennent des experts et le chercheur en robotique de Harvard Sam Felton, principal auteur de l'étude publiée jeudi dans le magazine Science.

M. Felton et sa collègue Daniela Rus, du MIT, disent entrevoir déjà l'époque où une personne désirant un robot pour promener son chien se rendrait dans un magasin disposant de l'équipement spécialisé pour le fabriquer. Éventuellement, cette technologie pourrait produire des machines encore plus complexes.

S'il en coûte aujourd'hui très cher pour construire un robot, Mme Rus estime que la nouvelle méthode est rapide, abordable et spécialisée. «Il s'agit d'un processus de conception simple, flexible et rapide, ainsi qu'une étape de plus vers le rêve d'une vision d'une production robotique fonctionnant en continu», dit-elle.

Ces robots ne sont cependant pas aussi impressionnants que les «Transformers» des films et des dessins animés. Une fois qu'ils s'assemblent automatiquement à l'aide d'arrêtes activées par la chaleur, qui permettent au matériau de plier, il n'y a pas d'autres changements, mentionnent les deux chercheurs. Les robots eux-mêmes commencent avec une taille légèrement inférieure à celle d'une feuille de papier normale. Les piles et les moteurs sont ajoutés à un coût d'environ 80 $ US. En tout, les premiers prototypes de robots, ainsi que l'équipement pour les fabriquer, coûtent moins de 1000 $ US pièce, mentionne M. Felton.

Les robots, qui n'ont pas encore de nom, font environ 15 centimètres de long par 15 de large, et environ deux centimètres de hauteur. Ils pèsent moins de 85 grammes, et se déplacent d'environ cinq centimètres par seconde. Ils peuvent toutefois être plus grands ou plus petits, mais en tenant compte de certaines limitations, dit M. Felton.

Aux yeux du pionnier de la robotique Rodney Brooks, un professeur émérite du MIT, cela pourrait se rapprocher d'autres changements technologiques d'envergure, comme les premières imprimantes en trois dimensions, ou encore les premiers ordinateurs ENIAC en 1947.

«Beaucoup d'autres personnes se mettront à travailler sur ces techniques, chacune réalisant de petits progrès, et dans quelques décennies, nous allons nous demander pourquoi il a fallu tant de temps pour se rendre là où ils seront à ce moment-là», a-t-il soutenu dans un courriel.

PLUS:pc