NOUVELLES

Coupures du réseau d'aqueduc: le maire de Detroit offre un plan aux citoyens

07/08/2014 06:23 EDT | Actualisé 07/10/2014 05:12 EDT

DÉTROIT - Le maire de Detroit, qui a été critiqué sur la scène internationale pour d'importantes coupures d'eau visant à récupérer plusieurs millions de dollars en factures impayées, a annoncé jeudi que la municipalité en faillite offrirait des plans de remboursement abordables à plusieurs clients ayant des comptes en souffrance.

Le maire Mike Duggan a fait cette annonce peu après que plusieurs groupes eurent fait appel aux Nations unies pour obtenir de l'aide, et que trois experts onusiens eurent affirmé que ces coupures constituaient une violation du droit fondamental d'accès à l'eau.

Detroit, une icône du rêve industriel américain qui a chuté de son piédestal au cours des dernières décennies alors que les entreprises déménageaient ailleurs, est devenue l'an dernier la plus grande ville américaine à réclamer protection contre ses créanciers.

Detroit a coupé l'eau courante à environ 17 000 de ses clients résidentiels, soit environ 10 pour cent du total de clients, qui avoisine les 170 000 ménages. De 60 à 70 pour cent des connexions ont été rétablies, et des responsables affirment que les reconnexions se poursuivent. Les coupures ont été suspendues jusqu'au 25 août.

Le système d'aqueduc de la ville dessert environ 700 000 habitants et quatre millions de personnes vivant ailleurs dans le sud-est du Michigan, mais le service public appartenant à la Ville traîne un déficit d'environ 6 milliards $ US couvert par les paiements de factures. En date du 1er juillet, des factures de plus de 89 millions $ US demeuraient impayés auprès de quelque 92 000 comptes résidentiels et commerciaux.

Les coupures ont été imposées à tous ceux qui cumulaient 60 jours de retard dans leurs paiements, ou qui devaient plus de 150 $ US.

Le maire a promis de régulariser le processus de remboursement pour les résidants risquant de se retrouver à sec, y compris en prolongeant les heures d'ouverture et en ajoutant des employés. La Ville a également créé un fonds sans but lucratif pour recevoir les dons pour les personnes dans le besoin; on y compte déjà plusieurs centaines de milliers de dollars, a indiqué M. Duggan.

PLUS:pc