NOUVELLES

Canadian Tire pourrait procéder à des acquisitions au sud de la frontière

07/08/2014 08:30 EDT | Actualisé 07/10/2014 05:12 EDT

TORONTO - Le détaillant Canadian Tire (TSX:CTC) se dit ouvert à l'idée de procéder à des acquisitions au sud de la frontière, à certaines conditions.

«Il n'est pas logique pour nous de faire des choses pour lesquelles nous ne sommes pas très doués», a affirmé jeudi le chef de la direction de Canadian Tire, Stephen Wetmore, lors d'une conférence téléphonique avec des analystes.

«Nous sommes sélectifs. Nous allons nous préparer pour cela, et si nous faisons quoi que ce soit, ce sera très bien fait avec un facteur de succès élevé. Je regarderai partout (pour des acquisitions), mais il s'agit pour nous de cadrer dans le décor», a-t-il ajouté.

Toute acquisition aurait fort probablement lieu dans les catégories clés du détaillant, tels que les sports et l'automobile, a précisé M. Wetmore.

L'entreprise de Toronto se trouve en plein coeur d'un plan stratégique de trois ans visant à lui donner une image autre que celle d'un marchand d'articles généraux connus pour sa gamme d'articles pour la maison, l'extérieur et l'automobile.

M. Wetmore a indiqué que les efforts faits avaient jusqu'à présent été couronnés de succès, comme en témoignent les résultats du plus récent trimestre du détaillant, dont les ventes ont augmenté malgré l'arrivée tardive du printemps. Le printemps est une période clé pour les détaillants qui espèrent une augmentation des dépenses des consommateurs se préparant pour les activités estivales, les vacances ou des rénovations résidentielles.

Canadian Tire a annoncé jeudi avoir enregistré au deuxième trimestre un bénéfice net de 178,9 millions $, ou 2,12 $ par action, en hausse comparativement à celui de 154,9 millions $, ou 1,91 $ par action, réalisé lors de la période équivalente il y a un an.

Les revenus de la chaîne de magasins se sont élevés à 3,17 milliards $ au cours de la période de trois mois terminée le 29 juin, contre 3,02 milliards $ un an auparavant, grâce aux ventes de FGL Sports, la filiale qui exploite les magasins Sport Chek et Pro Hockey Life.

Les ventes des magasins Sport Chek ouverts depuis au moins un an ont augmenté de 10,8 pour cent, tandis que celles des magasins Mark's (la bannière L'Équipeur au Québec) ont progressé de 3,2 pour cent.

Les ventes des magasins Canadian Tire ouverts depuis au moins un an ont avancé de 2,8 pour cent.

Canadian Tire compte plus de 1700 établissements à travers le pays, sous différentes bannières.

Les actions de Canadian Tire ont terminé la séance de jeudi à 158 $ à la Bourse de Toronto, sans changement par rapport à la clôture de la veille.

PLUS:pc