NOUVELLES

Cambodge: Kerry salue la condamnation "historique" d'ex-dirigeants khmers

07/08/2014 01:23 EDT | Actualisé 07/10/2014 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont salué jeudi les premières peines de prison jamais prononcées contre de hauts dirigeants khmers, 35 ans après la chute du régime qui a fait deux millions de morts au Cambodge entre 1975 et 1979, s'engageant à maintenir leur soutien au tribunal parrainé par l'Onu.

Le Secrétaire d'Etat américain John Kerry a qualifié la condamnation à perpétuité de l'idéologue du régime Nuon Chea, 88 ans, et du chef de l'Etat du "Kampuchéa démocratique" Khieu Samphan, 83 ans, de "pas historique, même s'il intervient aussi tard, dans le parcours du Cambodge".

"Les Cambodgiens ont reçu une petite dose de justice et un rappel que la justice peut ne pas être rapide, mais la justice est déterminée", a déclaré M. Kerry, dans un communiqué.

Il a précisé que les Etats-Unis continueraient d'apporter leur soutien au tribunal spécial de Phnom Penh parrainé par les Nations unies, et financé par des gouvernements étrangers au premier rang desquels figure le Japon.

"Nous devons désormais aider le peuple du Cambodge à achever ce travail alors qu'il entre dans une nouvelle ère de justice, de responsabilité et de réconciliation", a relevé M. Kerry, qui a servi pendant la guerre du Vietnam.

Tout en fournissant de l'assistance au Cambodge, les Etats-Unis ont néanmoins critiqué le Premier ministre Hun Sen, au pouvoir depuis près de 30 ans, au regard de la situation des droits de l'homme dans le pays.

sct/dc/elm/vog

PLUS:hp