NOUVELLES

Un ex-commandant rebelle irlando-libyen élu maire de Tripoli

06/08/2014 11:34 EDT | Actualisé 06/10/2014 05:12 EDT

Un ex-commandant de groupes rebelles libyen et syrien, Mahdi al-Harati, un Irlando-Libyen, a été élu mercredi maire de Tripoli par le conseil municipal issu des élections du 17 mai, a rapporté l'agence libyenne Lana.

M. al-Harati, 41 ans, a vécu une vingtaine d'années en Irlande où il a épousé une Irlandaise.

En 2011, il s'est rendu en Libye pour participer à la rébellion contre le régime de Mouammar Kadhafi. Il fonde alors dans l'Ouest libyen la "brigade de Tripoli" qui a participé à la "libération" de la capitale en août 2011.

Régulièrement sollicité durant la révolution par des médias internationaux et étrangers, il avait acquis une certaine notoriété en raison notamment de sa maîtrise de l'anglais.

Après la chute du régime de Mouammar Kadhafi, il est devenu commandant-adjoint du Conseil militaire de Tripoli, dirigé alors par l'ex-jihadiste Abdelhakim Benhaj.

Il a démissionné quelques mois plus tard et s'est rendu en Syrie pour participer à la rébellion contre le régime de Bachar al-Assad.

Il y a fondé et commandé Liwa Al-Umma, un groupe de rebelles syriens et étrangers. Il serait rentré en Libye en septembre 2012.

Qualifié par certains observateurs de "jihadiste, Mahdi al-Harati se présente toutefois comme un "révolutionnaire" qui voulait aider la rébellion syrienne.

Le nouveau conseil municipal remplace le conseil local formé après la révolution libyenne de 2011 pour gérer les affaires courantes de la capitale.

Le gouvernement libyen de transition a divisé le pays en 102 municipalités, en vue de favoriser la gouvernance locale et la décentralisation.

L'entrée en fonction du nouveau conseil municipal intervient sur fond d'affrontements meurtriers entre milices rivales dans la capitale, depuis le 13 juillet.

Le gouvernement a mis en garde la semaine passée contre l'"aggravation de la situation humanitaire" à Tripoli, qui souffre d'une pénurie de carburant et de bonbonnes de gaz et de problèmes d'approvisionnement en produits alimentaires.

ila/cco

PLUS:hp