NOUVELLES

Obama: les journalistes d'Al-Jazeera en Egypte doivent être libérés

06/08/2014 07:13 EDT | Actualisé 06/10/2014 05:12 EDT

Barack Obama a appelé mercredi l'Egypte à libérer les trois journalistes d'Al-Jazeera condamnés à des peines de 7 à 10 ans de prison fin juin pour soutien aux islamistes.

"Nous avons toujours poussé les gouvernements, pas seulement en Afrique mais partout dans le monde, à respecter le droit des journalistes à pratiquer leur métier (...) Et pour le sujet spécifique des journalistes en Egypte, il faut qu'ils soient libérés", a déclaré M. Obama lors de son allocution à l'issue du sommet USA-Afrique.

Les trois journalistes, l'Egypto-canadien Mohamed Fadel Fahmy, son confrère australien Peter Greste et l'Egyptien Baher Mohamed, ont été condamnés le 23 juin à des peines allant de 7 à 10 ans de prison, accusés de soutenir les Frères musulmans du président destitué Mohamed Morsi. Leur condamnation a déclenché de vives réactions à l'étranger.

"Même si les dirigeants ne les apprécient pas toujours, les médias jouent un rôle crucial en s'assurant que les gens reçoivent des informations justes qui leur permettent d'évaluer les politiques que leurs dirigeants poursuivent", a encore souligné M. Obama.

Invité au sommet USA-Afrique, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi avait renoncé au dernier moment à se rendre à Washington.

jca-bdx/vog

PLUS:hp