NOUVELLES

Le TSX clôture en hausse, mais les opérateurs restent prudents

06/08/2014 04:57 EDT | Actualisé 06/10/2014 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en hausse mercredi, mais les opérateurs sont restés prudents dans un contexte où l'inquiétude reste vive en ce qui a trait aux tensions entre la Russie et l'Ukraine.

L'indice composé S&P/TSX a terminé la séance sur un gain de 14,38 points à 15 202,09 points. Le secteur aurifère torontois a progressé d'environ 1,6 pour cent, la nervosité des investisseurs ayant fait grimper le cours du lingot d'or de 22,90 $ US à 1308,20 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York.

Malgré l'aversion pour le risque qui prévaut, le dollar canadien s'est apprécié de 0,39 cent US à 91,63 cents US, après que Statistique Canada eut indiqué que l'excédent commercial du pays avait atteint 1,9 milliard $ en juin, les exportations s'étant hissées à un niveau record. Les économistes s'attendaient à un déficit commercial de 100 millions $.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a gagné 13,87 points à 16 443,34 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a avancé de 0,03 point à 1920,24 points et que l'indice composé du Nasdaq s'est emparé de 2,21 points à 4355,05 points.

Les inquiétudes géopolitiques étaient palpables, alors que la Russie semble rassembler ses troupes militaires près de la frontière ukrainienne, ce qui pourrait mener à une invasion. Le premier ministre polonais a notamment indiqué détenir des informations faisant état d'une menace croissante d'«intervention directe» de la Russie en Ukraine.

Les opérateurs s'inquiètent aussi des perspectives d'une hausse hâtive des taux d'intérêt de la Réserve fédérale des États-Unis.

Mais des analystes font remarquer que la croissance des indices boursiers se poursuit depuis plus de cinq ans de façon quasi ininterrompue et que le temps d'un réalignement est peut-être arrivé.

À Toronto, le secteur de l'énergie a été stable, même si le cours du pétrole brut a échappé 46 cents US à 96,92 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York, un creux de six mois.

Le groupe des métaux de base a retraité de 0,4 pour cent, le prix du cuivre ayant cédé 4 cents US à 3,17 $ US la livre à New York.

L'action de la chaîne de cafés Tim Hortons (TSX:THI) a bondi de 7,4 pour cent pour clôturer à 64,52 $ après que la chaîne de cafés eut dévoilé de bons résultats trimestriels — notamment des ventes en hausse — et qu'elle eut révisé ses prévisions à la hausse pour l'exercice.

PLUS:pc