NOUVELLES

Le secrétaire général de l'Otan en Ukraine jeudi (Kiev)

06/08/2014 09:36 EDT | Actualisé 06/10/2014 05:12 EDT

Le secrétaire général sortant de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, doit se rendre jeudi en Ukraine, en plein regain de tensions autour de la présence russe à la frontière ukrainienne, a annoncé mercredi le ministère ukrainien des Affaires étrangères.

Cette visite, sur invitation du président ukrainien Petro Porochenko, doit notamment servir à préparer une réunion d'une commission entre l'alliance atlantique et Kiev (qui n'en est pas membre), a précisé le ministère sur son compte Twitter.

Cette visite intervient au moment où de vifs combats ont lieu dans l'Est entre les forces ukrainiennes et les séparatistes, notamment aux portes du fief rebelle de Donetsk, mais aussi au moment où l'Otan s'inquiète de la présence russe croissante à la frontière ukrainienne.

Selon l'organisation, le nombre de militaires russes y est passé de 12.000 à la mi-juillet à 20.000 créant ainsi une "situation dangereuse", a affirmé mercredi une porte-parole de l'Alliance.

L'Otan craint que la Russie n'utilise "le prétexte d'une mission humanitaire ou de maintien de la paix pour envoyer des soldats dans l'est de l'Ukraine", a-t-elle ajouté.

Accusée par les Occidentaux d'armer les séparatistes, la Russie a lancé lundi des manoeuvres militaires près de la frontière, impliquant une centaine d'avions de combats et dénoncées comme des provocations par Kiev et Washington.

M. Rasmussen a haussé le ton pendant le week-end contre "l'agression russe" en Ukraine, qui justifie selon lui la "préparation de nouveaux plans de défense". Cette rhétorique guerrière divise l'organisation, car nombre de ses membres cherchent à éviter une fuite en avant de Vladimir Poutine dans cette crise.

gmo/neo/ai

PLUS:hp