NOUVELLES

Le groupe minier Randgold prend des précautions face au virus Ebola

06/08/2014 11:35 EDT | Actualisé 06/10/2014 05:12 EDT

Le groupe minier Randgold Resources, qui exploite des mines d'or au Mali et en Côté d'Ivoire, a annoncé mercredi avoir pris de nouvelles mesures de précaution face à l'épidémie d'Ebola dans les pays voisins.

La société basée dans les îles anglo-normandes a indiqué s'être lancée dans "une campagne de sensibilisation pour tous ses employés", tout en soulignant que ses opérations sont éloignées des zones touchées par le virus.

"Il a été conseillé aux employés de ne pas voyager vers les zones affectées et demandé aux sous-traitants de ne pas amener de travailleurs provenant de ces zones sur les sites de l'entreprise", explique Randgold dans un communiqué.

Le groupe minier exploite quatre mines dans l'ouest de l'Afrique, avec trois au Mali et une en Côte d'Ivoire, plus une en République démocratique du Congo. Il envisage aussi l'ouverture d'une nouvelle mine au Sénégal.

L'épidémie d'Ebola, une fièvre hémorragique, a franchi la barre des 930 morts et 1.700 cas, selon un bilan de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Elle a touché quatre pays d'Afrique de l'ouest: Guinée, Liberia et Sierra Leone, ainsi que dans une moindre mesure le Nigeria.

jmi/pn/nas/jeb

RANDGOLD RESOURCES

PLUS:hp