NOUVELLES

Le gouvernement de la C.-B. exhorte Imperial à contenir les résidus toxiques

06/08/2014 08:46 EDT | Actualisé 06/10/2014 05:12 EDT

VICTORIA - Le ministère de l'Environnement de la Colombie-Britannique a ordonné à l'exploitant d'une mine dans la province de stopper immédiatement le déversement de résidus miniers toxiques dans les zones d'aménagement après une brèche survenue lundi dans un bassin de décantation.

Le gouvernement a indiqué que Mount Polley Mining devait aussi effectuer une évaluation d'impact environnemental et soumettre un plan de nettoyage dans la journée, en plus de fournir un plan plus détaillé d'ici le 15 août.

L'entreprise a aussi été sommée de soumettre un résumé écrit des mesures qu'elle prendra pour stopper le déversement de résidus miniers d'ici mercredi prochain, et de faire rapport de la mise en vigueur de son plan de nettoyage sur une base hebdomadaire.

Lors du débordement du bassin de décantation à la mine Mount Polley, dans le sud-est de Quesnel, des résidus toxiques se sont écoulés dans les lacs Polley et Quesnel et plusieurs ruisseaux et rivières.

Le président d'Imperial Metals, propriétaire des lieux, Brian Kynoch, a affirmé que l'enquête sur les causes du déversement ne faisait que commencer.

Le district régional de Cariboo a déclaré un état d'urgence au niveau local, et une interdiction demeure pour toute consommation ou usage récréatif des systèmes d'eau de Quesnel et Cariboo du site du déversement jusqu'au fleuve Fraser.

PLUS:pc