NOUVELLES

L'action de Tim Hortons atteint un sommet grâce aux ventes de nouveaux produits

06/08/2014 07:56 EDT | Actualisé 06/10/2014 05:12 EDT

OAKVILLE, Ont. - Les nouveaux produits offerts par Tim Hortons (TSX:THI) pour les déjeuners et les dîners ont été un tel succès qu'ils ont permis de faire grimper les revenus tant dans ses restaurants canadiens qu'américains au plus récent trimestre.

La plus grande chaîne de cafés et beignets a fait état mercredi d'une hausse de 2,6 pour cent de ses ventes dans ses établissements ouverts depuis au moins 13 mois au Canada, un gain qui lui a permis de réviser ses résultats à la hausse pour le reste de l'année.

Les clients de Tim Hortons ont dépensé davantage d'argent à chacune de leurs visites, se procurant des produits plus dispendieux comme des sandwichs au poulet croustillant, des sandwichs à la saucisse de dinde et une nouvelle version de ses pommes de terre rissolées.

Les succursales américaines de Tim Hortons ont aussi observé une forte amélioration, leurs ventes ayant pris 5,9 pour cent par rapport à l'an dernier.

«Les visiteurs ont répondu de façon favorable à notre menu et à nos innovations technologiques, ce qui a donné un bon élan à nos activités», a estimé le président et chef de la direction de Tim Hortons, Marc Caira, dans un communiqué.

Malgré la hausse des ventes, les résultats ont été partiellement amoindris par un recul des transactions dans les restaurants canadiens ouverts depuis au moins 13 mois — une tendance observée depuis neuf trimestres.

Ce recul soutenu inquiète l'analyste Derek Dley, de Canaccord Genuity.

«Même si le deuxième trimestre de 2014 représente un solide trimestre pour la société, nous restons prudents en raison du recul de l'achalandage au Canada», a-t-il écrit dans une note à ses clients.

«Selon nous, même si Tim Hortons continue de générer de solides flux de trésorerie et offre un rendement impressionnant sur le capital investi, nous croyons que les occasions de croissance pour la société ralentissent et que les actions sont bien évaluées à leur niveau actuel.»

M. Dley dit avoir hâte d'entendre le plan de l'entreprise pour concurrencer ses rivales américaines comme Starbucks et McDonald's, particulièrement à l'extérieur des heures de pointe.

Tim Hortons a fait état d'un bénéfice de 123,8 millions $ pour le trimestre clos le 29 juin, essentiellement inchangé par rapport à celui de 123,7 millions $ de l'an dernier. Le bénéfice par action a cependant grimpé à 92 cents, contre 81 cents un an plus tôt, ce qui est attribuable au programme de rachat d'actions annoncé l'été dernier.

Les analystes attendaient en moyenne un bénéfice par action de 87 cents, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters.

Tim Hortons s'attend maintenant à réaliser un bénéfice par action dans le haut de la fourchette comprise entre 3,17 $ et 3,27 $ — ou même légèrement au-dessus — pour l'ensemble de l'exercice.

Les revenus ont avancé de 9,3 pour cent à 874,3 millions $, comparativement à un chiffre d'affaires de 800,1 millions $ l'an dernier.

Tim Hortons a ouvert 29 restaurants au Canada et un autre aux États-Unis au cours du deuxième trimestre. En date du 29 juin, la chaîne comptait 4546 établissements, dont 3630 au Canada, 866 aux États-Unis et 50 au Moyen-Orient.

L'action de la société a touché un niveau record de 64,73 $ en cours de séance mercredi, pour finalement clôturer à 64,52 $, en hausse de 4,44 $, soit 7,4 pour cent, par rapport à son cours de fermeture de la veille.

PLUS:pc