NOUVELLES

GB: l'ex-conseiller de David Cameron, Andy Coulson, inculpé pour parjure

06/08/2014 10:20 EDT | Actualisé 06/10/2014 05:12 EDT

Andy Coulson, ex-conseiller en communication de David Cameron, condamné début juillet à 18 mois de prison ferme dans le vaste scandale des écoutes téléphoniques, a été inculpé mercredi pour parjure par un tribunal de Glasgow, en Ecosse.

Andy Coulson, ancien rédacteur en chef du tabloïd News of the World, a été inculpé pour avoir menti à trois reprises sous serment lors du procès en 2010 de l'homme politique écossais Tommy Sheridan, lui-même condamné pour parjure.

Sheridan avait gagné en 2006 un procès en diffamation contre le News of the World qui avait relaté dans ses pages que l'ancien leader du parti nationaliste écossais trompait sa femme et fréquentait des clubs échangistes.

Mais Sheridan avait été condamné cinq ans plus tard à trois ans de prison pour avoir menti sous serment et a passé ensuite un an derrière les barreaux.

Le tribunal de Glasgow a estimé mercredi qu'il n'était pas le seul à avoir menti lors de ce procès et a inculpé pour parjure Andy Coulson qui avait affirmé à l'époque ne pas connaître l'enquêteur privé Glenn Mulcaire, condamné en 2007 pour des écoutes illégales au profit du NotW.

L'ancien rédacteur en chef avait également assuré de ne pas être au courant des écoutes illégales pratiquées au sein du journal ni des payements effectués à des officiers de police pour alimenter la machine à scoops.

En juillet dernier, Coulson a été condamné devant le tribunal de l'Old Bailey à Londres à 18 mois de prison pour des écoutes téléphoniques pratiquées illégalement par l'ex-tabloïd de Rupert Murdoch entre 2000 et 2006, sur des centaines de victimes, dont le prince William et l'actrice Sienna Miller.

Il devra en outre faire face à un nouveau procès concernant des accusations de corruption d'agents publics, sur lesquelles les jurés n'ont pas réussi à trancher.

Concernant la procédure en cours au tribunal de Glasgow, il devrait être entendu une nouvelle fois en octobre, avant un éventuel procès en début d'année prochaine.

jk/ai

PLUS:hp