NOUVELLES

Concordia :des os retrouvés à bord du paquebot

06/08/2014 01:10 EDT | Actualisé 06/10/2014 05:12 EDT

Des os ont été retrouvés mercredi à bord du paquebot Concordia qui se trouve dans le port de Gênes pour y être déconstruit, sans qu'il soit possible de les attribuer à une personne particulière dans l'immédiat, a indiqué la protection civile italienne.

"Les plongeurs des pompiers ont trouvé des os au cours de leurs recherches à l'intérieur du Concordia, plus précisément au niveau du pont n.3", indique un communiqué de la protection civile.

Des médias italiens ont indiqué que les fragments d'os en question seraient des restes d'un crâne mais la protection civile, interrogée par l'AFP, n'a pas été en mesure de confirmer ou de démentir ce détail.

"Les analyses de ces restes vont débuter rapidement et leurs résultats seront connus dans les prochains jours", précise le communiqué de la protection civile.

"Les familles de Russel Rebello", le serveur de nationalité indienne dont le corps n'a jamais été retrouvé, "et de Mme Maria Grazia Trecarichi", une passagère italienne dont des restes ont été identifiés en octobre dernier, "ont été prévenues, car il n'est pas exclu que ces restes appartiennent" à cette dernière, conclu le communiqué.

Le naufrage du paquebot Concordia, le 13 janvier 2012, a fait 32 victimes, mais une partie des restes de Maria Grazia Trecarichi n'a été retrouvée qu'en octobre dernier, tandis que ceux de Russel Rebello n'ont jamais été identifiés.

Le Concordia a été redressé et renfloué au cours des derniers mois et remorqué fin juillet depuis l'île du Giglio, où il gisait depuis son naufrage, jusqu'au port de Gênes où il sera démoli.

Les autorités ont décidé cependant d'inspecter une dernière fois les parties du navire restées inaccessibles jusqu'à présent pour tenter de trouver les restes du serveur indien, considéré comme la dernière victime encore portée disparue.

ljm/mhm/ih

PLUS:hp