NOUVELLES

Vivendi reçoit de Telefonica une offre de 6,7 mds EUR pour sa filiale brésilienne GVT

05/08/2014 05:04 EDT | Actualisé 04/10/2014 05:12 EDT

Le groupe français Vivendi, récemment recentré sur les médias, s'est dit prêt mardi à étudier une offre à 6,7 milliards d'euros de l'espagnol Telefonica qui souhaite lui racheter son dernier actif dans les télécommunications, l'opérateur brésilien GVT.

Même si GVT n'est toujours pas officiellement à vendre, le conseil de surveillance de Vivendi étudiera cette offre "engageante" et libellée en partie en titres, selon un communiqué publié par l'entreprise.

Dans un communiqué séparé, Telefonica a précisé que son offre n'était valable que jusqu'au 3 septembre.

Si le groupe français devait l'accepter, il recevrait à la fois du numéraire, à hauteur d'environ 60% du prix convenu(soit 3,9 milliards d'euros), et des titres Vivo, la marque sous laquelle Telefonica opère au Brésil, à hauteur d'environ 40%.

Vivendi se verrait ainsi reconnaître 12% du capital de Vivo, qui, avec l'apport de GVT (Global Village Telecom), deviendrait "le plus gros opérateur télécom sur le plus grand marché d'Amérique latine", a fait valoir Telefonica.

Vivendi aurait aussi l'opportunité d'acquérir 8,1% de Telecom Italia, dont le holding Telco, contrôlé par Telefonica, est le premier actionnaire.

Côté Telefonica, l'opération sera largement financée par un appel au marché. La partie en numéraire de l'offre sera apportée par une augmentation de capital de Telefonica Brasil, à laquelle le groupe espagnol souscrira à hauteur de sa participation actuelle (74%).

"Le prix est au-dessus des attentes. Et même si ce n'est pas 100% +cash+, cela permettrait a Vivendi d'augmenter sa capacité d'acquisition et le retour de +cash+ à ses actionnaires. Cela constituerait un accélérateur du recentrage de Vivendi sur les medias", a indiqué à l'AFP Jérôme Bodin, analyste chez Natixis.

L'opération était d'ailleurs saluée par les marchés, l'action Vivendi prenait 3,15% à la Bourse de Paris, à 19,50 euros peu après 10H00.

Vivendi avait mis la main sur GVT en 2009 pour 2,8 milliards d'euros. Depuis, cette filiale n'a cessé de croître au point de devenir l'une des pépites du groupe français. En 2013, GVT a rapporté 1,71 milliard d'euros de revenus à Vivendi.

pan-fga/kd/alc/jh

VIVENDI

TELEFONICA

NUMERICABLE GROUPE

MAROC TELECOM

TELECOM ITALIA

NATIXIS

DIRECTV

ECHOSTAR

TELEFONICA BRASIL

PLUS:hp