NOUVELLES

Pegula: une vente de 1,75 milliard $, avec possiblement les Bills à l'horizon

05/08/2014 09:50 EDT | Actualisé 05/10/2014 05:12 EDT

BUFFALO, États-Unis - Terry Pegula vient de renflouer encore plus ses coffres, dans sa tentative d'acquérir les Bills de Buffalo.

Le propriétaire des Sabres a finalisé une entente de 1,75 milliard $ pour vendre les droits de forage sur environ 75 000 hectares en Ohio et en Virginie occidentale à American Energy, mardi.

Le processus a commencé en juin entre la compagnie de Pegula, East Resources Inc., et American Energy, qui est basée en Oklahoma.

Pegula et sa femme Kim sont considérés les favoris pour acheter les Bills, qui sont sur le marché depuis le décès de Ralph Wilson, en mars.

Les Pegula et Donald Trump, magnat new-yorkais de l'immobilier, ont été choisis pour la prochaine étape par Morgan Stanley, la firme en charge du dossier.

Trump a déjà dit qu'il a fait une offre initiale d'un milliard $.

Avant l'entente de forage de mardi, Pegula avait une valeur nette de 3,3 milliards $, selon Forbes. Il a fait sa fortune en vendant une partie de ses actifs pour 4,7 milliards $ à Royal Dutch Shell, en 2010.

Pegula pourrait même s'enrichir encore plus. Dans le communiqué annonçant la vente à American Energy, il dit conserver de grandes ressources dans le gaz et le pétrole au Colorado, au Wyoming, dans l'état de New York, en Virginie occidentale et en Pennsylvanie, où il est né.

Les Bills vaudraient au moins 870 M $, mais on s'attend à ce qu'ils soient vendus pour au moins un milliard $, en partie car il est rare de voir un club de la NFL sur le marché.

Le groupe de Jon Bon Jovi a déjà exprimé son intérêt, mais ce n'est pas certain qu'ils aient été choisis pour aller plus loin dans le processus.

La prochaine étape pour les groupes retenus est de rencontrer les gens de Morgan Stanley et la succession de Wilson, pour avoir le portrait financier des Bills.

Une fois que ce sera fait (dans les prochaines semaines), les groupes devront faire une mise formelle. La succession aura ensuite l'option de demander à ce que les offres soient bonifiées.

PLUS:pc