NOUVELLES

Les années de mises à pied sont terminées chez BlackBerry, assure son patron

05/08/2014 11:56 EDT | Actualisé 05/10/2014 05:12 EDT

WATERLOO, Ont. - Les années de vastes mises à pied sont finalement terminées chez BlackBerry (TSX:BB), assure le chef de la direction du fabricant de téléphones intelligents dans une note interne transmise à ses employés.

John Chen a indiqué vendredi que la société de Waterloo avait atteint la fin de sa restructuration entamée il y a trois ans pour redresser ses activités.

«Nous avons complété le processus d'avis de restructuration, et la réduction de l'effectif entamée il y a trois ans est maintenant derrière nous», a écrit M. Chen dans la note, obtenue par La Presse Canadienne.

«Je suis confiant d'avoir à notre disposition la bonne organisation pour exécuter notre stratégie d'affaires.»

Dans la note, M. Chen indique que BlackBerry est désormais prête à réaliser des acquisitions stratégiques — comme celle de la firme de sécurité anti-écoute électronique allemande Secusmart, annoncée la semaine dernière.

M. Chen a été recruté l'an dernier et a mis en place d'importants changements au sein de la compagnie. Il a notamment éliminé certaines parties de ses activités, vendu des actifs immobiliers et mis à pied des employés pour réduire ses coûts.

Le chef de la direction laisse savoir dans la note que BlackBerry peut désormais commencer à réaliser de «modestes» embauches dans certains champs d'activités, comme le développement de produits et les ventes.

«Nous avons dû remercier plusieurs employés, plusieurs autres sont partis de leur propre gré, tandis que ceux qui sont restés étaient souvent incertains vis-à-vis de l'entreprise, de son avenir et de leur propre avenir», poursuit M. Chen.

«Je sais qu'il peut être très difficile de conserver un haut niveau de concentration et d'engagement pendant les périodes de difficultés et d'incertitude.»

La note évoque certains des plans d'avenir de BlackBerry, notamment le lancement de plusieurs nouveaux appareils et services.

M. Chen termine sa déclaration en rappelant aux employés que même si la société a réalisé des progrès, elle n'est toujours pas exempte de défis.

«Je vous demande votre aide, et de vous concentrer plus que jamais sur l'exécution à tous les niveaux, affirme-t-il. Il n'y a pas de place à l'erreur pour faire du redressement de BlackBerry un succès.»

L'action de BlackBerry a pris mardi 12 cents à la Bourse de Toronto, où elle a clôturé à 10,27 $.

PLUS:pc