NOUVELLES

Le Nigeria rapporte sept nouvelles infections possibles au virus d'Ebola

05/08/2014 12:05 EDT | Actualisé 05/10/2014 05:12 EDT

MARIETTA, États-Unis - La deuxième missionnaire américaine infectée par le virus d'Ebola en Afrique de l'Ouest est arrivée mardi dans la région d'Atlanta pour y être soignée.

Nancy Writebol s'est posée à bord d'un avion spécialement équipé à la base aérienne de Dobbins, à Marietta, en Géorgie. Elle sera maintenant transportée vers une unité d'isolement de l'hôpital Emory, où est déjà soigné le docteur Kent Brantly.

L'état de santé de la femme de 59 ans est décrit comme étant sérieux, mais stable.

Par ailleurs, un responsable de la santé publique de l'État nigérian de Lagos a indiqué mardi que sept personnes ont été placées en quarantaine en raison de symptômes ressemblant à ceux de l'Ebola.

Les sept patients sont entrés directement en contact avec Patrick Sawyer, qui a succombé au virus dans un hôpital de Lagos. Lundi, les autorités nigérianes avaient annoncé qu'un médecin ayant traité M. Sawyer est maintenant infecté par l'Ebola.

Les responsables suivent de près l'état de santé de 70 personnes qui ont eu un contact primaire avec M. Sawyer.

L'Arabie saoudite surveille quant à elle la condition d'un homme qui s'est récemment rendu en Sierra Leone. Le Saoudien de 40 ans se trouve dans un état critique dans un hôpital de Jiddah, dans l'ouest du pays. La cause exacte de sa maladie n'est pas encore connue, mais des échantillons ont été transmis à l'Organisation mondiale de la Santé pour être analysés.

Les autorités saoudiennes tentent maintenant de déterminer avec qui l'homme est entré en contact depuis qu'il est rentré au pays dimanche soir.

Le transporteur aérien British Airways a annoncé mardi qu'il suspendait ses vols au départ et à destination du Liberia et de la Sierre Leone jusqu'à la fin du mois d'août. La compagnie voyageait quatre fois par semaine vers ces deux pays.

Le bilan de la pire épidémie d'Ebola jamais recensée s'établit maintenant à 887 morts.

PLUS:pc