NOUVELLES

La Corée du Nord n'enverra pas de catholiques pour le séjour du pape au Sud (Eglise sud-coréenne)

05/08/2014 12:28 EDT | Actualisé 04/10/2014 05:12 EDT

La Corée du Nord semble avoir décliné une invitation à envoyer des catholiques assister à la messe que célèbrera le pape lors de son séjour en Corée du Sud du 14 au 18 août, a indiqué mardi un responsable catholique sud-coréen.

Dans un courrier, l'Association des catholiques (nord-)coréens (KCA) justifie sa décision par le lancement de manoeuvres militaires entre les Etats-Unis et la Corée du Sud coïncidant avec la "messe pour la paix et la réconciliation" sur la péninsule coréenne que célèbrera le pape François en la cathédrale de Myeong-dong le 18 août à Séoul.

Dans ces circonstances, "le Nord juge difficile d'accepter l'invition", a indiqué un responsable de la conférence épiscopale sud-coréenne.

La liberté de religion est inscrite dans la Constitution nord-coréenne mais elle n'est que théorique, et la pratique religieuse ne peut s'effectuer qu'au sein de la KCA, contrôlée par le pouvoir, qui revendique 3.000 membres.

Selon un récent rapport de la Commission de l'ONU sur la situation des droits de l'Homme dans l'Etat communiste, les chrétiens pratiquant leur foi en dehors de l'association officielle s'exposent à des persécutions pour "crime politique".

François se rend en Corée du Sud à l'occasion des 6e Journées asiatiques de la jeunesse, qui se déroulent du 13 au 17 août à Daejeon, à 150 km de Séoul. Il présidera également une messe de béatification de 124 martyrs coréens, tués "en haine de la foi" entre 1791 et 1888.

ckp/gh/lm/gab/mf

PLUS:hp