NOUVELLES

Il n'existe aucun lien entre l'apnée et le cancer, dit une étude

05/08/2014 12:00 EDT | Actualisé 05/10/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Il n'existe aucun lien entre le syndrome d'apnées obstructives du sommeil et le cancer, affirme une nouvelle étude réalisée par des chercheurs torontois.

Les scientifiques de l'Université de Toronto ont étudié les dossiers de 10 149 patients qui avaient participé à une étude sur le sommeil entre 1994 et 2010. Au début de l'étude, 520 sujets souffraient du cancer, tandis que 627 autres ont reçu un diagnostic de cancer en cours de route.

Les cancers de la prostate, du sein, du poumon et du colon étaient les plus fréquents.

Après avoir tenu compte des facteurs de risque pour le cancer, les chercheurs n'ont décelé aucun lien de causalité apparent entre les apnées obstructives et le cancer. Des études précédentes avaient laissé entendre qu'une réduction intermittente de l'apport en oxygène pouvait jouer un rôle dans l'apparition du cancer.

Les chercheurs canadiens préviennent toutefois qu'une analyse plus fine de leurs données témoigne d'une association entre une désaturation en oxygène et l'apparition de cancers liés au tabagisme.

Environ 5 pour cent des Canadiens âgés de 45 ans et plus souffrent d'apnées obstructives, un problème qui entraîne de multiples interruptions de la respiration pendant le sommeil.

Plus de 20 pour cent des adultes canadiens présentent au moins un facteur de risque pour les apnées obstructives, comme l'obésité, le diabète ou la congestion nasale chronique. Les hommes sont aussi plus susceptibles d'en souffrir que les femmes.

PLUS:pc