NOUVELLES

Gaza: Kerry presse Israël et les Palestiniens de reparler de paix

05/08/2014 07:45 EDT | Actualisé 05/10/2014 05:12 EDT

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a appelé mardi Israël et les Palestiniens à profiter du cessez-le-feu à Gaza et des discussions en Egypte pour se rassoir à la table des négociations de paix pour une solution à deux Etats.

"Le cessez-le-feu est maintenant en vigueur, espérons-le, d'une manière qui permette aux parties de venir à la table pour non seulement discuter d'un cessez-le-feu durable, mais aussi de questions cruciales à plus long terme sur la manière dont nous allons faire la paix", a dit M. Kerry à la BBC World News.

"Comment allons-nous éliminer ces roquettes, comment allons-nous démilitariser (la bande de Gaza) et comment avancer vers un avenir meilleur", a plaidé le chef de la diplomatie américaine, artisan de la relance entre juillet 2013 et avril dernier d'un processus de dialogue direct entre Israël et les Palestiniens du président Mahmoud Abbas. Ces efforts de paix avaient finalement capoté.

Mais après le conflit à Gaza, M. Kerry a estimé qu'il y avait "peut-être dans la tête des gens la nécessité de revenir à des négociations plus larges et de tenter de régler les questions des deux Etats" israélien et palestinien.

Il a réaffirmé le "soutien complet" des Etats-Unis "au droit d'Israël à se défendre" contre le Hamas, que Washington considère comme un groupe "terroriste".

Mais interrogé par la BBC pour savoir s'il appuyait la demande palestinienne de levée du blocus de Gaza, M. Kerry a appelé aussi Israël à faire des compromis.

"Nous le soutenons clairement comme une partie d'une solution globale. Les deux parties doivent faire un geste sur ces questions", a déclaré le ministre américain. "Evidemment, il faut commencer à rendre la vie des Palestiniens meilleure", a encore réclamé John Kerry.

"Deux Etats, avec la sécurité pour Israël, des garanties d'une vie meilleure et davantage de libertés pour les Palestiniens, c'est la formule", a conclu le chef de la diplomatie américaine.

Auparavant, le département d'Etat avait indiqué que ses diplomates participeraient "probablement" aux négociations entre Israéliens et Palestiniens au Caire, assurant que les Etats-Unis avaient joué un rôle majeur pour parvenir à un cessez-le-feu à Gaza.

nr/elm

PLUS:hp