NOUVELLES

Gaza: dégâts de guerre estimés entre 4 et 6 mds USD, selon les Palestiniens

05/08/2014 07:22 EDT | Actualisé 05/10/2014 05:12 EDT

La guerre a causé entre 4 et 6 milliards de dollars de dégâts au minimum dans la bande de Gaza, a indiqué mardi le vice-ministre palestinien de l'Economie Tayssir Amro, selon qui des pays donateurs doivent se réunir en Norvège en septembre.

Tayssir Amro a expliqué à l'AFP que ce chiffre ne prenait en compte que "les dégâts directs impactant l'économie gazaouie et pourrait grimper une fois que seraient additionnés les effets indirects sur la population".

Un décompte plus précis sera réalisé une fois le calme revenu dans l'enclave palestinienne surpeuplée et sous blocus, où plus de 1.850 personnes ont été tuées et près d'un demi-million déplacées, a-t-il dit.

M. Amro n'a pas donné plus de précision sur la réunion des pays donateurs.

Israël et le Hamas, qui contrôle Gaza, observaient mardi une trêve dans le territoire dont les troupes israéliennes se sont retirées au terme de 29 jours d'offensive aérienne puis terrestre. Ce cessez-le-feu obtenu avec les médiations égyptienne et américaine doit a priori durer 72 heures.

Outre les maisons détruites par centaines, depuis une semaine, l'unique centrale électrique de la bande de Gaza a cessé de fonctionner après un bombardement israélien.

L'enclave palestinienne, soumise depuis 2006 à un blocus imposé par Israël, souffre d'une pénurie d'eau chronique et d'importants problèmes d'approvisionnement en électricité.

Même en temps normal, les coupures de courant à Gaza sont quotidiennes, de 8 à plus de 12 heures par jour, affectant hôpitaux, écoles, commerces, ou encore usines de traitement des eaux du territoire et de ses 1,8 million d'habitants.

he/sbh/feb

PLUS:hp