NOUVELLES

Gannett essaime ses activités du secteur de l'imprimerie et garde le numérique

05/08/2014 04:44 EDT | Actualisé 05/10/2014 05:12 EDT

Gannett, propriétaire du quotidien américain USA Today, se scinde en deux entités, ce qui en fait la dernière des grandes entreprises médiatiques à essaimer des actifs du secteur de l'imprimerie, moins rentables, pour se concentrer sur ses activités croissantes dans l'industrie de la télévision et le numérique.

Gannett a aussi annoncé mardi qu'elle deviendrait propriétaire à 100 pour cent de Cars.com en mettant la main sur les 73 pour cent de Classified Ventures qu'elle ne possède pas déjà, en échange d'une somme de 1,8 milliard $ US. Classified Ventures contrôle Cars.com.

L'opération de Gannett fait suite à des manoeuvres similaires de la part de géants tels que Time Warner et News. Plus tôt cette semaine, la société Tribune s'est séparée de sa division qui publie le Los Angeles Times et d'autres journaux.

Cette tendance à l'essaimage survient dans un contexte de baisse des revenus des journaux. Alors qu'augmente l'appétit du consommateur pour le contenu numérique, les annonceurs continuent de dépenser davantage en ligne. En 2013, les revenus de la publicité imprimée dans les journaux américains ont chuté de 8,6 pour cent, à 17,3 milliards $ US.

Le bras publicitaire de Gannett conservera son identité actuelle et comprendra le USA Today, 81 quotidiens locaux américains ainsi que Newsquest, un fournisseur de nouvelles communautaires au Royaume-Uni.

Le bras de Gannett dans les secteurs de la télévision et du numérique, qui n'a pas encore de nom, exploitera les 46 stations de télévision et sites web de l'entreprise, notamment CareerBuilder et Cars.com.

PLUS:pc