POLITIQUE

Décès de François Schirm, un ancien membre du Front de libération du Québec

05/08/2014 05:39 EDT | Actualisé 05/10/2014 05:12 EDT
ASSOCIATED PRESS
FILE - In this Oct. 16, 1970 file picture, students show their support for the Front de liberation du Quebec by raising fists and shouting FLQ slogans in Montreal Arena. About 3,000 students attended the meeting, which took place as Canadian Armed forces moved into the city. In Canada's May 2, 2011 federal election, voters dealt Quebec's separatists their worst humiliation in modern memory and set off a debate about whether the mostly French-speaking province even needs a separatist movement in this globalized age. (AP Photo)

LAVAL, Qc - Un ancien militant du Front de libération du Québec (FLQ), François Schirm, est mort dimanche à Laval à l'âge de 82 ans.

Né en Hongrie, M.Schirm était arrivé au Québec en 1957, âgé dans la mi-vingtaine.

Il a plus tard été désigné comme un dirigeant du groupe nommé Armée révolutionnaire du Québec qui a échoué dans une tentative de vol dans une armurerie de Montréal qui s'est soldée par la mort du gérant de l'établissement.

En 1968, François Schirm a été condamné à l'emprisonnement à perpétuité; il a été libéré sous conditions dix ans plus tard.

Il a plus tard publié quelques oeuvres littéraires.

La famille recevra les condoléances dans un salon funéraire de Laval vendredi prochain, en après-midi et en soirée.

INOLTRE SU HUFFPOST

Des images de la crise d'Octobre