NOUVELLES

Angleterre - Le remplacement d'un joueur victime de commotion cérébrale devient obligatoire

05/08/2014 12:16 EDT | Actualisé 05/10/2014 05:12 EDT

Les joueurs qui, lors d'une rencontre de Premier League, donneraient des signes de perte de connaissance, devront être obligatoirement remplacés, selon de nouvelles règles contre les commotions cérébrales publiées mardi par la Fédération anglaise de football (FA).

"S'il y a eu une période, confirmée ou supposée, de perte de connaissance, le joueur devra sortir de l'aire de jeu et ne sera pas autorisé à y retourner", indique le nouveau règlement de la FA.

Il rend également obligatoire la présence à chaque match de Premier League d'un "tunnel doctor", un médecin à proximité immédiate de la pelouse qui aura pour mission d'aider l'encadrement médical des équipes à reconnaître les signes de commotion cérébrale.

"Dans le cas où un ralenti vidéo serait disponible sur le bord du terrain ou dans les couloirs menant aux vestiaires, il pourra être utilisé pour clarifier le déroulement des événements", ajoute le nouveau règlement.

La fédération anglaise entend ainsi répondre aux critiques qui ont émergé la saison dernière, notamment en novembre lorsque le gardien français de Tottenham, Hugo Lloris, avait été autorisé à retourner sur la pelouse après avoir semblé perdre conscience.

A la 77e minute, il avait reçu en pleine tempe le genou de l'attaquant belge d'Everton, Romelu Lukaku, mais avait ensuite insisté pour retourner à son poste.

Après la rencontre, le chef du département médical de la Fifa, le professeur Jiri Dvorak, avait estimé qu'il y avait "99% de chance" que le gardien souffre d'une commotion cérébrale et que dans ces conditions son club n'aurait jamais dû l'autoriser à reprendre le match.

thw/nr/cda/ig

PLUS:hp