NOUVELLES

Usage "excessif" de la force contre les ados dans une prison de New York (rapport)

04/08/2014 06:09 EDT | Actualisé 04/10/2014 05:12 EDT

Les adolescents incarcérés à la prison de Rikers Island à New York sont soumis à une "force excessive" et leurs droits inscrits dans la Constitution américaine sont bafoués, pointe un enquête du parquet de Manhattan présentée lundi.

L'enquête, menée entre 2011 et 2013, conclut que les adolescents ne sont pas protégés comme il le faudrait contre la violence physique "inutile et excessive" à laquelle ont recours tant les gardiens de la prison que d'autres détenus, selon le ministère de la Justice dans un communiqué.

Et de dénoncer les "violations des droits des adolescents" protégés par la Constitution américaine.

"Comme notre enquête l'a montré, pour les adolescents, Rikers Island est une institution défectueuse. C'est un endroit où la force brute est le premier plutôt que le dernier recours", a réagi Preet Bharara, procureur fédéral de Manhattan.

Pour le ministre américain de la Justice, Eric Holder, ces excès sont "inacceptables".

Rikers Island est la principale prison de New York et compte environ 12.300 détenus.

mar/gde/bdx

PLUS:hp