NOUVELLES

USA: décès de James Brady, ancien porte-parole de Ronald Reagan

04/08/2014 02:50 EDT | Actualisé 04/10/2014 05:12 EDT

L'ancien porte-parole de la Maison Blanche James Brady, qui fut blessé par balle lors de l'attentat contre le président Ronald Reagan en 1981, est décédé à l'âge 73 ans, a annoncé sa famille lundi.

Dans un communiqué, ses proches expliquent que M. Brady, devenu un fervent partisan de législations plus restrictives sur la circulation des armes, est mort "après une série de problèmes liés à sa santé".

"Nous sommes immensément fiers de tout ce que Jim a accompli, que ce soit avant d'être blessé en ce jour fatidique de 1981, alors qu'il servait le président Ronald Reagan, ou dans les jours, les mois et les années qui ont suivi", ont-ils déclaré.

Le 30 mars 1981, James Brady avait été blessé avec trois autres personnes, dont le président américain, lorsque John Hinckley Junior avait ouvert le feu sur la délégation présidentielle à Washington.

Blessé à la tête, il était resté partiellement paralysé et avait des problèmes d'élocution.

A travers son initiative baptisée "Brady Campaign", James Brady s'était lancé dans une croisade pour rendre plus difficile l'accès aux armes à feu aux Etats-Unis.

"C'est quelqu'un qui a, je pense, révolutionné ce travail", a déclaré l'actuel porte-parole de la Maison Blanche, Josh Earnest. "Même après avoir été blessé lors de cet attentat contre le président il a démontré son patriotisme et son implication pour le pays en étant très actif sur un sujet qui lui tenait beaucoup à coeur".

rom/gde/bdx

PLUS:hp