NOUVELLES

Un séisme fait au moins 398 morts et 1800 blessés dans le sud-ouest de la Chine

04/08/2014 07:39 EDT | Actualisé 04/10/2014 05:12 EDT

KUNMING, Chine - Un puissant tremblement de terre survenu dimanche dans le sud-ouest de la Chine a fait au moins 398 morts et plus de 1800 blessés, en plus d'endommager des milliers de maisons, rapportent les autorités.

Les secouristes ont toutefois aussi retrouvé des dizaines de personnes vivantes,

Quelque 12 000 résidences se sont effondrées dans le comté densément peuplé de Ludian, à environ 370 kilomètres de la capitale de la province du Yunnan, a indiqué l'agence de presse officielle Chine nouvelle.

Le tremblement de terre de magnitude 6,1 s'est produit à 16 h 30, heure locale, à une profondeur de 10 kilomètres, selon l'Institut d'études géologiques des États-Unis (USGS). Les autorités géologiques chinoises ont plutôt mesuré une magnitude de 6,5. L'épicentre se trouvait dans la municipalité de Longtoushan, à environ 23 kilomètres au sud-ouest de Zhaotong, chef-lieu du comté de Ludian.

La télévision publique CCTV affirme qu'il s'agit du plus puissant séisme à toucher le Yunnan en 14 ans.

Les secouristes continuaient lundi à fouiller les décombres. Ils ont retrouvé un garçonnet de cinq ans blessé aux jambes, selon Chine nouvelle, qui ajoute que les pompiers ont secouru 32 personnes coincées dans les débris. Les corps de quarante-trois autres personnes ont été récupérés.

La majorité des décès ont été constatés dans la ville de Zhaotong. Dix autres personnes ont été tuées à Quijing.

Des survivants détrempés, certains à demi vêtus, étaient assis le long de routes boueuses dans la pluie, en attendant l'arrivée de vivres et de médicaments. Les médecins rapportent des pénuries graves de médicaments et se disent incapables d'opérer les victimes les plus gravement blessées.

Des images aériennes diffusées par CCTV montraient des résidences plus anciennes aplaties, tandis que des édifices de plusieurs étages plus modernes tenaient toujours.

Le gouvernement central a débloqué 97 millions $ US pour les opérations de secours. Des convois de camions transportant des soldats paramilitaires et ornés de la bannière «L'aide s'en vient» circulaient lundi soir sur l'autoroute entre Kunming et Zhaotong.

De la pluie et des orages étaient prévus dans la région lundi, ce qui pourrait compliquer les efforts pour acheminer des tentes, des vivres, de l'eau potable et d'autres biens d'urgence aux sinistrés. Les routes se sont effondrées, et les secouristes doivent avancer à pied. Les opérations de secours sont aussi compliquées par de multiples répliques, dont quatre avaient une magnitude d'au moins 4,5, selon le USGS. D'autres orages sont prévus pour les trois prochains jours.

Le Bureau des affaires civiles du Yunnan rapporte sur son site Internet 398 morts et 1801 blessés, tandis que 29 400 personnes ont été évacuées. Le bilan risque toutefois de s'alourdir quand les secouristes auront rejoint des communautés plus reculées.

Des photos diffusées sur Weibo, l'équivalent chinois de Twitter, montraient des intervenants d'urgence fouillant des bâtiments effondrés et des gens blessés parmi les briques fracassées. Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a offert «ses condoléances au gouvernement chinois et aux familles des victimes», selon un communiqué publié par son bureau. La déclaration indique également que les Nations unies sont prêtes à «contribuer aux efforts pour répondre aux besoins humanitaires», et à «mobiliser tout l'appui international nécessaire».

Plusieurs des maisons effondrées dans le comté de Ludian, qui abrite environ 429 000 personnes, étaient vieilles et construites en briques, a ajouté Xinhua, avant d'indiquer que l'électricité et les télécommunications avaient été coupées dans la région. La région montagneuse où s'est produit le séisme est largement agricole, alors que les fermes et les mines sont les principales industries, et est fréquemment touchée par des tremblements de terre.

Plus de 2500 soldats ont été envoyés dans la région, a mentionné Chine nouvelle. La Croix-Rouge a expédié des couvertures, des vestes et des tentes pour les gens désormais sans-abri, en plus d'envoyer des vivres et des fournitures d'urgence.

Une résidante de Zhaotong, Ma Liya, a déclaré à l'agence Chine nouvelle que les rues de la ville ressemblaient à «un champ de bataille après un bombardement». Elle a ajouté que la maison de son voisin, un nouveau bâtiment de deux étages, s'était écroulée.

CCTV a également rapporté que le séisme avait provoqué un éboulement et bloqué une route près de Zhaotong.

En mai 2008, un puissant tremblement de terre dans la province du Sichuan a fait quelque 90 000 morts et disparus.

PLUS:pc