NOUVELLES

Un médecin contracte l'Ebola au Nigeria après avoir soigné un patient

04/08/2014 08:19 EDT | Actualisé 04/10/2014 05:12 EDT

Un médecin de Lagos qui avait soigné un Libérien mort le mois dernier au Nigeria de la maladie d'Ebola a lui-même été contaminé par le virus, devenant le deuxième cas recensé dans la plus grande ville d'Afrique de l'Ouest, a déclaré lundi le ministre nigérian de la Santé.

"Ce nouveau cas est l'un des médecins qui s'étaient occupés du Libérien mort de l'Ebola", a déclaré le ministre Onyebuchi Chukwu.

Il a ajouté devant la presse que 70 autres personnes soupçonnées d'avoir été en contact avec le patient libérien faisaient l'objet d'une surveillance. Huit d'entre elles ont été placées en quarantaine à Lagos, dont trois présentent des symptômes.

Une unité de quarantaine a été mise en place dans la capitale économique du Nigeria. Des tests ont été effectués sur les trois personnes présentant des symptômes, dont les résultats sont attendus dans la journée de lundi, a ajouté le ministre.

Le patient libérien était arrivé le 20 juillet à Lagos où il est mort cinq jours plus tard. Il représente le premier cas mortel au Nigeria de la grave épidémie d'Ebola qui frappe trois autres pays d'Afrique de l'Ouest depuis le début de l'année.

La victime libérienne, Patrick Sawyer, qui travaillait pour le ministère des Finances de son pays, avait été contaminé par sa soeur avant de se rendre à Lagos via Lome, au Togo, pour une rencontre de responsables ouest-africains.

Visiblement malade à son arrivée, il avait été directement conduit à l'hôpital First Consultants de Lagos où il est mort en quarantaine le 25 juillet.

L'hôpital a ensuite été fermé pour une durée indéterminée.

Le médecin de Lagos est ainsi le second cas confirmé au Nigeria de l'épidémie qui avait fait au 30 juillet 826 morts (confirmés, suspects ou probables) sur 1.440 cas présumés, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Les autres cas ont été recensés en Guinée, où l'épidémie s'est déclarée, ainsi qu'au Liberia et en Sierra Leone.

ola-bs/jlb/sd

PLUS:hp