NOUVELLES

Un glissement de terrain fait plus de 160 morts au Népal

04/08/2014 08:40 EDT | Actualisé 04/10/2014 05:12 EDT

KATMANDOU, Népal - Le bilan du glissement de terrain qui a emporté un village du nord du Népal en fin de semaine s'établit maintenant à dix morts, après la découverte de deux nouveaux corps.

Les secouristes ont toutefois prévenu qu'il n'y a plus aucun espoir de retrouver vivantes les quelque 150 personnes qui manquent toujours à l'appel après avoir été ensevelies par des tonnes de débris.

Des policiers et des soldats épaulés par des villageois ont néanmoins repris leurs recherches lundi, notamment à l'aide de machinerie lourde.

Les secouristes tentent aussi de percer des routes temporaires pour rejoindre les personnes coincées de l'autre côté de l'autoroute Arniko, qui relie la capitale — Katmandou — aux districts nord du pays et à la frontière avec la Chine.

Le glissement de terrain survenu samedi matin a bloqué une rivière, formant soudainement un lac qui menaçait de déborder et d'emporter plusieurs villages. Un responsable local a toutefois indiqué lundi que le niveau de l'eau semble descendre lentement.

Le gouvernement central a dit avoir en main les noms de 159 personnes portées disparues, tout en prévenant que le bilan pourrait être encore plus lourd.

La catastrophe a détruit des dizaines de maisons du village de Mankha, à environ 120 kilomètres à l'est de Katmandou.

PLUS:pc