NOUVELLES

Robert Gaudette devra répondre à une accusation d'évasion de garde légale

04/08/2014 03:34 EDT | Actualisé 04/10/2014 05:12 EDT

QUÉBEC - Robert Gaudette, le meurtrier qui s'était évadé la semaine dernière de l'Établissement Montée Saint-François, de Laval, a brièvement comparu lundi au Palais de justice de Québec, après avoir été appréhendé dimanche soir dans la Vieille Capitale.

La comparution visait simplement à confirmer son transfert dans le district judiciaire de Laval, où il devra répondre, mercredi, à une accusation d'évasion de garde légale.

L'homme de 55 ans, qui purgeait depuis 2002 une peine d'emprisonnement à perpétuité pour le meurtre non prémédité de sa conjointe, s'était enfui le 29 juillet dernier en passant par une fenêtre.

Il était admissible à une libération cette année.

Il n'a offert aucune résistance lors de son arrestation, survenue sur la rue en plein centre-ville de Québec.

Par ailleurs, dans ce dossier, Claude Hamelin, un homme de Rigaud de 59 ans qui a plusieurs antécédents judiciaires et qui aurait aidé Robert Gaudette après son évasion, a été épinglé jeudi par la police. Il a été accusé de complicité, vendredi, au Palais de justice de Valleyfield.

PLUS:pc