NOUVELLES

Plus de 50 000 visiteurs sont attendus au Congrès mondial acadien

04/08/2014 04:41 EDT | Actualisé 03/10/2014 05:12 EDT

EDMUNDSTON, - Les préparatifs vont bon train en vue de la tenue du Congrès mondial acadien qui débutera le 8 août prochain.

Cette cinquième édition se déroulera durant 17 jours dans une région appelée «L'Acadie des Terres et Forêts», qui regroupe le nord-ouest du Nouveau-Brunswick, le comté de Témiscouata au Québec et une partie du Maine.

Près de 4000 bénévoles travaillent déjà depuis trois ou quatre ans à l'élaboration des différentes activités qui seront proposées.

Le directeur général du Congrès, Léo Paul Charest, s'attend à ce que la programmation attire plus de 50 000 visiteurs pour un total d'environ 600 000 entrées lors des différentes activités proposées. Environ 800 artistes participeront aux divers spectacles qui ont été programmés.

Le porte-parole, Roch Voisine, sera présent tout au long du Congrès, notamment lors des cérémonies d'ouverture qui se dérouleront à Edmundston, sur la rive du lac Beau, là où les frontières du Nouveau-Brunswick, du Québec et du Maine se rencontrent. Un gros spectacle d'ouverture y est prévu, mené par Roch Voisine, accompagné de Natasha St-Pier, Jason Guerrette, Jean-Marc Couture, Joannie Benoit, Maxime McGraw et de plusieurs autres artistes.

Un autre moment fort aura lieu le 15 août, à Madawaska dans le Maine. Un grand feu d'artifice y colorera le ciel pour célébrer la Fête nationale de l'Acadie.

En clôture, des cérémonies sont prévues à Témiscouata-sur-le-Lac au Québec. En soirée, le spectacle «Racines» proposera de grandes retrouvailles des Acadiens du Québec. Il réunira Yves Lambert, Édith Butler, Ingrid St-Pierre, Jean-François Breau, Marie-Ève Janvier, Roch Voisine et plusieurs autres. Le tour prendra fin avec un feu d'artifice.

Durant le Congrès, de nombreux experts seront mis à contribution lors des colloques et conférences. Les thèmes tourneront autour des préoccupation des gens de l’Acadie des Terres et forêts. On y parlera entre autres de forêt, d'agriculture, d'énergie, des sciences infirmières, de coopération et d'économie.

On a aussi prévu 120 rencontres de familles tout au long du congrès, de même que 200 activités communautaires dans les municipalités de la région.