NOUVELLES

L'Impact espère repartir à neuf en Ligue des Champions de la CONCACAF

04/08/2014 03:27 EDT | Actualisé 04/10/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Les joueurs de l'Impact de Montréal devront faire abstraction de la saison désastreuse qu'ils connaissent en MLS dans l'espoir de connaître du succès en Ligue des Champions.

Le onze montréalais visera de repartir à neuf quand il accueillera le club salvadorien C.D. FAS au stade Saputo, mardi, à l'occasion de son premier match du tournoi de rotation de la Ligue des Champions de la CONCACAF 2014-15. Ils pourront alors mettre de côté leur fiche de 3-13-5 qui les confine au dernier rang de l'Association Est dans la MLS.

L'Impact entreprendra maintenant le premier match d'un tournoi rotation, ce qui représente un défi différent, a noté le capitaine Patrice Bernier.

«Tu ne peux pas mettre de côté de façon instantanée une léthargie comme ça, a déclaré Bernier. Mais il faut essayer de l'évacuer, parce que c'est la Ligue des Champions, c'est le premier match du tournoi.

«On a l'opportunité de lancer les choses de la bonne façon. Une victoire, une résultat positif à la maison, ce serait une bonne chose en vue du reste du tournoi. Il faut être prêt à saisir l'occasion.»

La victoire obtenue par l'Impact en Championnat canadien, au mois de juin, a permis au club montréalais de se joindre à 23 autres clubs de l'Amérique du Nord, de l'Amérique centrale et des Caraïbes en vue du tournoi annuel. La troupe de Frank Klopas se trouve dans le groupe 3, avec FAS et les Red Bulls de New York. Seul le vainqueur du groupe passera en phase éliminatoire.

L'Impact disputera ses deux premiers matchs contre FAS, à domicile mardi, puis au Salvador le 20 août. L'aller-retour avec les Red Bulls suivra à l'automne.

«Il faut réaliser ce qu'il en est en ce qui concerne la saison, et ces quatre matchs-là sont une occasion de tout donner et de bien lancer les choses pour la suite, a noté Bernier. Il faut que le groupe voit ça comme une opportunité de repartir à zéro.»

Basé à Santa Ana, au Salvador, FAS est un des clubs de soccer les plus populaires du pays d'Amérique centrale. L'équipe, qui évolue en première division du Salvador, a amorcé sa saison 2014, samedi dernier, avec un revers de 3-0. La première moitié de la campagne salvadorienne se déroule d'août à décembre.

FAS est le club le plus décoré au Salvador avec 17 championnats nationaux. L'an dernier, après avoir terminé au premier rang en deuxième moitié de saison, le club a été éliminé en demi-finales du tournoi de clôture. Trois des joueurs de l'équipe font partie de la sélection nationale du Salvador, dont l'attaquant de 23 ans Jonathan Aguila, une menace constante devant le filet.

En 1979, le club a remporté la Coupe des Champions de la CONCACAF, compétition qui est ensuite devenue la Ligue des Champions. C'est le seul trophé continental remporté par le club en 67 ans d'histoire. Depuis que le tournoi a changé de format en 2008, FAS n'a jamais dépassé le stade de la phase de groupe en trois tentatives.

Après avoir atteint les quarts de finale de la Ligue des Champions contre Santos Laguna en 2008-09, l'Impact a fini deuxième en phase de groupe l'an dernier.

L'Impact a été amorphe contre le Toronto FC, samedi dernier, mais pourra compter sur une équipe en santé face aux Salvadoriens.

«La bonne chose, c'est que tout le monde est de retour, a noté Klopas. Nous avons donc maintenant la possibilité, avec certains des changements que nous avons apportés, d'avoir un peu plus de profondeur à certaines positions. Il y a la possibilité de faire la rotation de certains joueurs.»

PLUS:pc