NOUVELLES

Le président sud-africain Zuma "indigné" par la campagne israélienne à Gaza

04/08/2014 04:18 EDT | Actualisé 04/10/2014 05:12 EDT

Le président sud-africain Jacob Zuma s'est dit lundi "indigné" par les morts de nombreux civils palestiniens en raison de la campagne menée par Israël dans la bande de Gaza.

"Nous sommes indignés par le fait qu'Israël tue des civils, dont certains dans des abris des Nations unies", a déclaré M. Zuma lors d'une allocution à Washington où il participe au sommet USA-Afrique.

"Nous appelons toutes les parties à déposer les armes et à travailler ensemble à une solution négociée, qui mènera à une solution à deux Etats reconnue et supportée internationalement", a-t-il ajouté.

M. Zuma a également condamné les attaques contre les civils israéliens menées par les militants du Hamas.

Le dirigeant sud-africain s'est par ailleurs montré assez sceptique quant à l'appel de son parti du Congrès national africain pour que le gouvernement de Pretoria expulse l'ambassadeur d'Israël en Afrique du Sud.

L'Afrique du Sud s'est souvent montrée critique de la politique d'Israël à l'égard des Palestiniens. Ainsi, l'ancien Prix Nobel de la Paix Desmond Tutu a récemment comparé les politiques israéliennes à de l'apartheid, ce qui a déclenché l'ire des Israéliens.

Plus de 1.850 Palestiniens sont morts dans l'enclave depuis le 8 juillet et le début de l'opération israélienne "Bordure protectrice" destinée à faire cesser les tirs de roquettes lancées de la bande de Gaza et à détruire les tunnels permettant aux combattants palestiniens de porter le danger sur le sol israélien.

La guerre a tué 64 soldats et trois civils côté israélien.

sct/bdx/gde

PLUS:hp