NOUVELLES

JO-2016 - Rio espère récupérer l'accréditation de l'AMA avec un nouveau labo antidopage

04/08/2014 04:10 EDT | Actualisé 04/10/2014 05:12 EDT

Le Brésil doit ouvrir en septembre un nouveau laboratoire antidopage et espère récupérer pour les jeux Olympiques de Rio en 2016 l'accréditation que l'Agence mondiale antidopage (AMA) lui avait retiré en août 2013, moins d'un an avant le Mondial de football, a annoncé lundi le gouvernement.

"Le laboratoire antidopage aura ses installations complètes le mois prochain, ce qui donnera le coup d'envoi à la procédure de réaccréditation en vue des Jeux", a déclaré le secrétaire exécutif du ministère des Sports Luis Fernandes, en conférence de presse.

L'AMA avait annoncé le 27 août 2013 avoir retiré son accréditation au laboratoire de Rio de Janeiro, ville hôte des JO-2016 et du Mondial-2014 de football, parce qu'il ne satisfaisait pas aux exigences de qualité pour l'analyse des contrôles.

Avec le concours de scientifiques ayant assuré les contrôles antidopage des JO de Londres en 2012, "nous nous retrouverons en septembre dans une situation plus avancée que ne l'était Londres" dans la lutte contre le dopage, a assuré M. Fernandes.

L'AMA, qui seule peut octroyer une accréditation, procède régulièrement à des contrôles de qualité de la trentaine de ses laboratoires à travers le monde pour s'assurer qu'ils ne déclarent pas de faux positifs et qu'ils rapportent bien des résultats anormaux.

Le laboratoire brésilien avait déjà eu des problèmes en 2012. Pendant neuf mois, l'AMA avait suspendu partiellement son accréditation, ce qui l'empêchait de réaliser un certain type d'analyses.

Les jeux Olympiques de Rio s'ouvriront le 5 août 2016.

jt/nr/ol/ig/jde

PLUS:hp