NOUVELLES

James Brady, ayant survécu à l'attaque contre Ronald Reagan, s'éteint à 73 ans

04/08/2014 03:25 EDT | Actualisé 04/10/2014 05:12 EDT

WASHINGTON - James Brady, cet ancien porte-parole de la Maison-Blanche qui avait survécu à la tentative d'assassinat contre le président américain Ronald Reagan en 1981 et avait fait du contrôle des armes à feu un combat personnel, est mort, lundi. Il était âgé de 73 ans.

Sa famille a indiqué qu'il était décédé après une «série de problèmes de santé». Il laisse dans le deuil son épouse, Sarah, et ses deux enfants.

M. Brady avait été blessé par balle à la tête à l'extérieur de l'Hôtel Hilton de Washington, le 30 mars 1981. Bien qu'il soit revenu seulement brièvement à la Maison-Blanche, il a pu conserver son titre de secrétaire de presse du président, ainsi que son salaire, jusqu'au départ de M. Reagan en janvier 1989.

M. Brady, qui a passé par la suite la majeure partie de sa vie en chaise roulante, est mort dans un établissement pour aînés à Alexandria, en Virginie, où il demeurait avec son épouse.

Une loi fédérale requérant une vérification des antécédents pour les acheteurs d'armes de poing porte son nom, tout comme la salle de presse de la Maison-Blanche.

PLUS:pc