NOUVELLES

Deux décès au festival de musique électro de Toronto

04/08/2014 09:25 EDT | Actualisé 04/10/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - À quelques jours du début d'un nouveau festival de musique électronique à Montréal, un rassemblement similaire a pris une tournure dramatique à Toronto à la suite du décès de deux jeunes participants et l'hospitalisation de treize autres, vraisemblablement intoxiqués par une substance consommée sur les lieux.

La police de Toronto a confirmé lundi soir le décès d'une jeune femme de 20 ans et d'un jeune homme de 22 ans.

Treize autres jeunes, dont un adolescent de 16 ans, ont dû être hospitalisés après avoir aussi consommé une substance inconnue lors du festival de musique électronique torontois, le VELD. L'âge moyen des personnes intoxiquées est de 19 ans, a indiqué la police.

Les autorités policières disent se perdre en conjecture quant à la nature de la substance à l'origine des décès et des hospitalisations.

Il pourrait s'agir de MDMA, d'ecstasy ou encore de GHB, a néanmoins avancé le chef adjoint du Service de police de Toronto, Mark Saunders. «Il y a des gens qui meurent, car ils consomment cette drogue. Il faut s'assurer que nos jeunes ne soient plus menacés par cette substance», a-t-il soutenu, lors d'une conférence de presse.

M. Saunders a ajouté qu'il craignait que cette substance fasse d'autres victimes si elle continue d'être vendue ou si certains de ses acheteurs ne l'aient toujours pas consommée. «Il s'agit d'une enquête sur des homicides, car il y a eu un acte criminel, qui a causé la mort de plus d'une personne», a soutenu M. Saunders.

Le sergent Chris Boddy de la police de Toronto a demandé sur les réseaux sociaux à toute personne qui pourrait être en possession de cette substance de contacter la police et de «ne pas consommer» cette drogue «dangereuse».

Les autorités policières torontoises pointent du doigt les drogues consommées lors de fêtes ou de «raves». La police appelle les personnes qui fréquentent les événements de musique électronique à faire «extrêmement attention».

Ces deux décès s'ajoutent à deux autres, cette fois à Columbia dans le Maryland, qui sont survenus dans des circonstances similaires au cours de la fin de semaine.

Là-aussi, de nombreux jeunes ont dû être transportés à l'hôpital après avoir consommé une substance indéterminée lors d'un festival de musique. Un adolescent de 17 et un jeune homme de 20 ans sont morts.

Mesures supplémentaires à Montréal

Montréal sera l'hôte d'un festival de musique électronique, ÎleSoniq, les 15 et 16 août. Déjà. L'organisateur Evenko a indiqué qu'il adoptera des mesures de sécurité supplémentaires. «Evenko présente plus de 1000 spectacles par année, dont des raves et des spectacles de musique électro. Ce n'est donc pas nouveau pour nous et nous savons gérer ce type de clientèle. Evenko fait tout en son pouvoir pour contrôler les substances illicites à l'entrée de nos événements», a indiqué Caroline Audet, porte-parole d'Evenko.

Mme Audet a révélé à La Presse Canadienne qu'un pharmacien sera à l'entrée du site des spectacles et travaillera de pair avec les agents de sécurité pour «identifier les substances».

«Nous recommandons fortement à tous nos festivaliers de ne pas en apporter ou en consommer», ajoute-t-elle. Néanmoins l'événement compte profiter des prochains jours pour contacter des organismes qui travaillent auprès des clientèles toxicomanes, afin de les inviter à être présents sur le site du festival.

Les responsables des premiers soins de l'événement ont aussi «une solide expérience avec ce genre de clientèle et les différents comportements suite à la consommation des drogues», précise Mme Audet.

PLUS:pc