NOUVELLES

La tempête tropicale Bertha s'approche des îles Turques-et-Caïques

03/08/2014 07:11 EDT | Actualisé 03/10/2014 05:12 EDT

SAN JUAN, Porto Rico - La tempête tropicale Bertha se déplaçait au-dessus des îles Turques-et-Caïques et du sud-est des Bahamas, dimanche, après avoir survolé la République dominicaine, où des rivières sorties de leur lit ont forcé l'évacuation de dizaines de familles.

Alors que la cellule orageuse déferlait au-dessus du territoire britannique dans les Caraïbes, la force maximale de ses vents a été mesurée à environ 75 km/h, mais une certaine montée en puissance était attendue au cours des deux prochains jours. Bertha se déplaçait vers le nord-ouest à 30 km/h, alors que ses vents s'étendaient jusqu'à 260 kilomètres de l'oeil de la tempête.

Selon le centre américain de prévision des ouragans à Miami, il y a de fortes chances pour que Bertha vire au nord-est et suive la côte Est des États-Unis sans toucher terre. Les Bermudes devraient elles aussi être épargnées, plus tard cette semaine.

Les habitants des îles Turques-et-Caïques, inquiets d'un éventuel impact de la part de Bertha, ont traîné leurs navires sur le sable ou les ont amarrés, alors que l'archipel dépendant du tourisme possède peu de moyens de protection contre les tempêtes. Selon le responsable du tourisme, Ralph Higgs, les hôteliers «prenaient la menace très au sérieux».

Dimanche, le gouvernement des Bahamas a levé l'avis de tempête tropicale pour le centre de cette chaîne de près de 700 îles, alors que Bertha doit passer à l'est de cette région, dimanche soir.

En République dominicaine, le gouvernement a abandonné l'alerte de tempête tropicale pour l'est du pays, tôt dimanche. Mais selon le directeur du centre des opérations d'urgence, Juan Manuel Mendez, les résidants devaient demeurer alertes puisque de fortes pluies tombaient toujours dans l'est.

Bertha est passée au sud-ouest de Porto Rico samedi, laissant tomber de huit à 13 centimètres de pluie, et même jusqu'à 20 centimètres par endroits. Les autorités de cette île américaine des Caraïbes ont indiqué dimanche que près de 39 000 résidences étaient toujours plongées dans le noir. La plupart des pannes sont survenues dans la région centrale, très montagneuse, après plus de 1200 éclairs.

Quelque 220 personnes se sont présentées dans divers refuges ouverts dans le sud-est de Porto Rico, dont une majorité d'athlètes étrangers.

Plus tôt, Bertha a entraîné des coupures d'électricité chez 150 000 ménages en Martinique.

PLUS:pc