NOUVELLES

Au moins trois femmes tuées dans une explosion à Mogadiscio (police, hôpital)

03/08/2014 04:59 EDT | Actualisé 02/10/2014 05:12 EDT

Au moins trois femmes chargées du nettoyage de Mogadiscio ont été tuées et onze blessées dimanche à Mogadiscio, dans l'explosion d'un engin qui se trouvait dans des ordures, ont annoncé un responsable hospitalier et la police, qui ne concluait pas immédiatement à un attentat.

"Nous ne savons pas avec certitude si la bombe a été placée intentionnellement sous les ordures ou s'il s'agit d'un engin non explosé, remontant à la guerre il y a plusieurs années. Plusieurs femmes sont mortes et d'autres ont été blessées, mais nous ne savons pas exactement combien", a déclaré à l'AFP un responsable de la police, Bashir Nure.

L'hôpital Medina de la capitale somalienne a reçu les corps de trois femmes et admis onze personnes blessées, a indiqué à l'AFP un de ses responsables Duniya Ali.

Un témoin, Mohamed Abdirahman, a raconté avoir vu quatre corps de femmes tuées sur les lieux de l'explosion, un point où ces femmes regroupent les ordures collectées dans les rues pour qu'elles y soient ramassées et emportées dans les décharges.

Mogadiscio est régulièrement le théâtre d'attentats, parfois spectaculaires, revendiqués par les islamistes shebab. Chassés de la capitale en août 2011 par une force africaine et contraints depuis d'abandonner la plupart de leurs bastions, ils contrôlent néanmoins toujours de vastes zones rurales du Sud et du centre somalien.

La Somalie a sombré dans le chaos et la guerre civile en 1991, après le renversement du président Siad Barre.

str-ayv/sd

PLUS:hp