NOUVELLES

Virus Ebola: deux Américains atteints sont rapatriés aux États-Unis

02/08/2014 05:09 EDT | Actualisé 02/10/2014 05:12 EDT
Kallista Images via Getty Images

NEW YORK, États-Unis - Un Américain infecté par le virus Ebola en Afrique est arrivé aux États-Unis et a été conduit dans un hôpital d'Atlanta, a annoncé samedi un porte-parole de l'armée de l'air américaine.

L'avion qui transportait le malade s'est posé sur la base aérienne Dobbins, a indiqué un porte-parole, le lieutenant-colonel James Wilson.

Il s'agit de l'un des deux professionnels de la santé américains infectés par le virus Ebola au Liberia.

Samaritan's Purse, une organisation missionnaire, a déclaré à l'Associated Press que le patient arrivé samedi était le docteur Kent Brantly, qui soignait des personnes atteintes de la fièvre hémorragique dans un hôpital du Liberia.

Le docteur Brantly et un autre professionnel de la santé américain, qui doit également être rapatrié aux États-Unis, seront soignés dans une unité d'isolement de l'hôpital universitaire Emory à Atlanta.

Le malade a été transporté à bord d'un avion muni d'une tente spécialement conçue pour les patients atteints de maladies hautement infectieuses.

Après l'atterrissage de l'avion à la base militaire, il a été conduit à l'hôpital à bord d'une ambulance escortée par quelques véhicules utilitaires sport et une voiture de police.

C'est la première fois qu'une personne infectée par le virus Ebola est transportée aux États-Unis. D'importantes mesures ont été prises à l'hôpital Emory pour protéger le personnel, et les autorités se disent persuadées de pouvoir traiter le patient sans mettre le public en danger.

L'actuelle épidémie d'Ebola, considérée comme la pire de l'histoire, a fait plus de 700 morts depuis le début de l'année au Liberia, en Guinée et en Sierra Leone.