NOUVELLES

L'Impact encaisse un sixième revers de suite, 2-0 contre le Toronto FC

02/08/2014 07:32 EDT | Actualisé 02/10/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - L'Impact de Montréal a cédé tôt dans la rencontre et n'a jamais été en mesure de remonter la pente et il a encaissé un sixième revers de suite, une défaite de 2-0, samedi, face au Toronto FC.

Gilberto a ouvert la marque dès la 11e minute et c'est tout ce dont a eu besoin le TFC (8-7-5), qui a signé une première victoire en cinq matchs en MLS. Luke Moore a ajouté un but d'assurance en deuxième demie.

Il s'agissait du premier match de l'Impact (3-13-5) depuis les événements de la semaine, quand le directeur technique Nick De Santis a été relevé de ses fonctions, afin d'être déplacé dans un rôle administratif. Le changement n'aura donc pas eu d'effet immédiat. Il a même fallu attendre la deuxième demie afin que les 16 665 spectateurs présents au stade Saputo voient leurs favoris réussir un tir cadré.

«J'espérais qu'on joue avec plus de passion, a dit le capitaine de l'Impact Patrice Bernier. On affrontait le TFC, un de nos rivaux. Ils connaissaient une mauvaise séquence, on est toujours dans une mauvaise séquence. On a perdu beaucoup de batailles et on a trouvé nos repères trop tard.»

L'Impact s'est mieux débattu en deuxième demie, mais le gardien Joe Bendik a été parfait contre quatre tirs cadrés.

«Je comprends que tout le monde ne connaisse pas la rivalité, mais il y a des gars qui sont ici depuis trois ans, a ajouté Bernier. On sait que ces matchs-là sont intenses. C'est frustrant.»

Samedi, l'entraîneur-chef Frank Klopas a pris la pleine responsabilité pour le résultat.

«En bout de ligne, c'est difficile parce que nous nous sommes beaucoup investis, a-t-il dit. Nous étions à plat. Je suis prêt à faire ce qui est dans le meilleur intérêt de l'équipe. Nous n'avons pas offert le nécessaire au niveau de l'énergie. Nous en avons trop fait, nous étions fatigués, la chaleur — ce sont toutes des excuses.»

Même l'absence de l'attaquant étoile du TFC Jermain Defoe n'a pas permis à l'Impact de remonter vers la surface. Defoe s'est blessé au dos face au D.C. United plus tôt cette semaine et il pourrait aussi rater le match des étoiles de la MLS, qui aura lieu mercredi.

Le TFC n'a pas eu besoin de Defoe afin de profiter de la générosité du onze montréalais. Gilberto a d'abord décoché une frappe à partir de l'entrée de la surface de réparation. Le ballon a abouti sur la balle horizontale et a atterri tout juste du bon côté de la ligne des buts. Le gardien de l'Impact Troy Perkins a recouvert le ballon, mais le juge de ligne a confirmé qu'il y avait bien but.

Perkins était de retour devant le filet de l'Impact pour une première fois depuis le 12 juillet, quand une erreur en fin de rencontre avait permis au Sporting Kansas City de quitter Montréal avec la victoire. Le réserviste Evan Bush avait obtenu les trois derniers départs — trois défaites.

Moore a doublé l'avance des Rouges à la 54e minute. Il a profité d'une remise de Michael Bradley pour dévier le ballon dans une cage ouverte.

Toronto aurait pu ajouter l'insulte à l'injure en fin de rencontre, mais la frappe de la tête de Nick Hagglund a été déviée par Perkins avant d'atteindre la barre horizontale.

L'Impact jouera son prochain mardi contre le Club Deportivo FAS dans le cadre de la Ligue des Champions de la CONCACAF.

PLUS:pc