NOUVELLES

Liban: 2 morts dans une attaque contre un poste de police à Aarsal

02/08/2014 11:01 EDT | Actualisé 02/10/2014 05:12 EDT

Deux personnes sont mortes samedi dans l'attaque d'un poste de police à Aarsal, dans l'est du Liban, en proie à des heurts après l'arrestation d'un membre présumé du Front al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda, selon une source de sécurité.

Deux habitants d'Aarsal, ville frontalière de la Syrie, ont été tués alors qu'ils tentaient d'empêcher des hommes armés de s'en prendre à un poste de police, ont précisé des sources de sécurité et l'agence d'information officielle libanaise.

Cet incident intervient après des échanges de tir entre la police et des hommes armés, suite à l'arrestation d'un Syrien, Imad Ahmad Jomaa, qui a selon l'armée reconnu appartenir au Front al-Nosra.

Imad Ahmad Jomaa a été arrêté à midi à un poste de contrôle de l'armée dans cette localité frontalière libanaise majoritairement sunnite -- comme la rébellion syrienne -- et qui accueille des dizaines de milliers de réfugiés syriens.

Selon des médias locaux, les militaires se sont déployés en nombre dans la zone, après que plusieurs hommes armés ont entourés des postes de police.

Aarsal a déjà connu des périodes de fortes tensions avec les forces de sécurité libanaises. L'aviation du régime syrien y mène des raids contre les forces rebelles cachées dans cette région montagneuse.

La ville est voisine du Qalamoun syrien, où les rebelles ont essuyé plusieurs revers ces derniers mois face aux forces loyalistes appuyées par des combattants du Hezbollah chiite libanais.

str-kam-sah/cbo/fcc

PLUS:hp