NOUVELLES

Une haltérophile est privée de sa médaille d'or aux Jeux du Commonwealth

01/08/2014 12:39 EDT | Actualisé 01/10/2014 05:12 EDT

GLASGOW, Royaume-Uni - La Fédération des Jeux du Commonwealth (FJC) a révélé qu'une haltérophile nigériane de 16 ans a été privée de sa médaille d'or à la suite d'un test antidopage positif.

Chika Amalaha a subi un test positif aux diurétiques et à des agents masquants après avoir remporté l'épreuve chez les 53 kg, vendredi dernier, devenant la plus jeune haltérophile à gagner le titre aux Jeux du Commonwealth.

La FJC a annoncé que l'échantillon «B» a confirmé l'infraction.

La fédération a ajouté que Amalaha «est disqualifiée de son épreuve aux jeux» et doit remettre sa médaille.

C'est Dika Toua de la Papouasie-Nouvelle-Guinée qui hérite de la médaille d'or.

PLUS:pc