NOUVELLES

Manoeuvres USA-Corée du Sud: Pyongyang a demandé une réunion d'urgence à l'ONU

01/08/2014 01:52 EDT | Actualisé 01/10/2014 05:12 EDT

La Corée du Nord a demandé une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU pour protester contre des manoeuvres conjointes que vont mener comme chaque année les Etats-Unis et la Corée du Sud.

Cette demande est contenue dans une lettre datée du 21 juillet mais le Conseil n'a pas répondu jusqu'à présent, a expliqué vendredi lors d'une conférence de presse le représentant permanent adjoint nord-coréen, Ri Tong Il.

"Ils nous ignorent, nous ne pouvons pas l'accepter", a-t-il déclaré, accusant le Conseil de "faillir à son mandat de faire respecter la paix et la sécurité".

Les manoeuvres militaires annuelles américano-sud-coréennes sont prévues à partir du 18 août, avec des dizaines de milliers de soldats des deux pays qui s'entraîneront à repousser une invasion nord-coréenne.

Le diplomate nord-coréen a aussi averti que Pyongyang allait continuer ses tirs de missiles et d'artillerie face à la menace que font peser selon lui ces manoeuvres. Ces tirs "sont tout à fait justifiés en réponse à une grave situation créée par les manoeuvres conjointes à grande échelle", a-t-il expliqué.

La Corée du Nord a procédé à quinze tirs de missiles, dont six balistiques, depuis le début de l'année, dont le dernier en date samedi, selon les autorités sud-coréennes.

Plusieurs résolutions des Nations unies interdisent à la Corée du Nord d'avoir des activités balistiques ou nucléaires. Le Conseil de sécurité a condamné Pyongyang début juillet pour les tirs les plus récents.

La Corée du Nord proteste régulièrement, en vain, contre les manoeuvres conjointes, qui selon elle exacerbent les tensions sur la péninsule. Elle est même allée jusqu'à menacer Washington d'une frappe nucléaire en riposte.

Mais les experts estiment que le pays n'a pas encore mis au point un missile capable d'atteindre le continent américain et, malgré trois essais nucléaires, ne maîtrise pas encore la technique de miniaturisation qui permettrait de fixer une bombe nucléaire sur un missile.

cml-avz/sam

PLUS:hp