NOUVELLES

L'attaque des Bills aura comme premier test les Giants, ce dimanche

01/08/2014 07:54 EDT | Actualisé 01/10/2014 05:12 EDT

PITTSFORD, États-Unis - Après un début de camp hésitant, le quart des Bills EJ Manuel s'entraîne avec plus de confiance ces derniers temps.

Cela tombe à point car le club partagera la vedette avec les Giants au match du Temple de la renommée à Canton, dimanche.

«C'est sûr que nous voulons bien paraître, a dit Manuel. C'est un match à la télé nationale. Avec une vitrine comme ça, nous voulons commencer en force.»

Les Bills ont entouré le quart de deuxième année avec les nouveaux ailiers Sammy Watkins et Mike Williams, notamment, qui s'ajoutent aux menaces au sol que représentent C.J. Spiller et Fred Jackson.

Avec bien du talent autour de lui, la pression sera forte sur Emanuel pour qu'il guide Buffalo vers un premier match au-delà de décembre depuis 1999.

Watkins, choisi quatrième au repêchage de mai, est jusqu'ici électrisant à ses débuts chez les pros.

Spiller et Jackson courent bien, eux qui ont souvent été à l'écart à cause de blessures l'an dernier.

Après une première semaine avec beaucoup de passes incomplètes et de décisions tardives dans la pochette, Manuel a fait des progrès en deuxième semaine.

Mercredi, il a réussi deux très belles passes de touché à Robert Woods, et il a aussi repéré Chris Hogan avec beaucoup de précision en milieu de terrain.

Jeudi, il a joué de façon agressive et a trouvé Watkins sur le flanc gauche, pour un jeu fructueux de 99 verges.

«Ça ne va pas toujours être parfait, mais les gars de la ligne offensive font de l'excellent boulot en ce moment, a dit Manuel. La communication est devenue bien meilleure, et c'est ça qui nous donne le temps de compléter des passes de bonne longueur.»

Après avoir été conservateur comme recrue, Manuel a étudié des quarts de l'élite comme Aaron Rodgers, Drew Brees et Russell Wilson sur vidéo, ce qui lui a fait réaliser la pertinence de prendre un peu plus de chances.

«Beaucoup des passes que j'ai réussies ou à tout le moins tentées cette année, je ne les tentaient pas l'an dernier, a dit Manuel. Nos ailiers veulent avoir la chance de faire des gros catches, et je pense que j'ai commencé à adopter ça comme mentalité.»

Il reste encore beaucoup de travail à faire, mais Manuel et les Bills croient se diriger dans la bonne direction.

«Nous sommes encore à un mois d'amorcer la saison régulière, mais si nous y allons brique par brique, un jour à la fois, je pense que nous allons continuer de nous améliorer, a dit Manuel. En y allant de cette façon-là, nous allons être amplement prêts pour la saison.»

PLUS:pc