NOUVELLES

La Pologne commémore le 70e anniversaire du soulèvement de Varsovie

01/08/2014 10:55 EDT | Actualisé 01/10/2014 05:12 EDT

VARSOVIE, Pologne - La Pologne a rendu hommage vendredi aux combattants et aux victimes du soulèvement contre les Nazis en 1944.

Les participants ont déposé des gerbes de fleurs, allumé des chandelles et entonné des chants rebelles pour commémorer le 70e anniversaire du soulèvement de Varsovie.

Le 1er août 1944, des milliers de jeunes habitants de la ville mal armés se sont soulevés contre les forces allemandes pour tenter de reprendre le contrôle de Varsovie, avant l'arrivée de l'armée soviétique. Ils ont combattu pendant 63 jours avant de devoir se rendre. Quelque 200 000 personnes ont été tuées lors des affrontements ou par les bombardements allemands. Les Nazis ont expulsé les survivants et incendié la ville.

Le président Bronislaw Komorowski s'est joint à des insurgés à l'occasion d'une cérémonie qui rendait hommage à un combat héroïque dont les Polonais sont toujours fiers.

M. Komorowski a déposé des fleurs sur la tombe des commandants du soulèvement et devait se rendre, en après-midi, au cimetière de Powazki pour se recueillir sur une tombe symbolique, à l'heure exacte du début de la révolte.

En respect avec une longue tradition, les résidants de Varsovie et d'ailleurs ont observé un moment de silence pendant que des sirènes retentissaient.

Le soulèvement de Varsovie était un sujet tabou jusqu'à la chute du communisme, en 1989. L'événement est depuis salué comme la preuve du prix que la Pologne est prête à payer pour être libre.

PLUS:pc