NOUVELLES

La défense des Ravens veut qu'on craigne à nouveau de les affronter

01/08/2014 07:00 EDT | Actualisé 01/10/2014 05:12 EDT

OWINGS MILLS, États-Unis - La défense des Ravens de Baltimore veut être connue à nouveau comme une brigade qui cogne dur.

L'unité a perdu de son panache l'an dernier, suite à la retraite du secondeur Ray Lewis et au départ du demi de sûreté Ed Reed, et les Ravens ont alloué en moyenne plus de trois touchés par match.

«Nous n'étions quand même pas mauvais, mais il faut recommencer à être dominants, a dit le coordonnateur défensif Dean Pees. Nous voulons revenir parmi les trois ou cinq meilleures défenses de la ligue, pour que les autres clubs soient intimidés en nous affrontant.

«Il nous manquait quelque chose l'an dernier, a t-il poursuivi. Ça dépendait des matches. Nous devons être beaucoup plus constants, et nous y travaillons.»

Pees espère que son mélange de jeunes et de vétérans sera la bonne formule. Les aguerris Haloti Ngata, Terrell Suggs et Elvis Dumervil vont s'attendre à être vaillamment épaulés par les jeunes C.J. Mosley, Courney Upshaw, Jimmy Smith et Matt Elam.

«Je suis emballé de notre vitesse d'exécution au camp jusqu'ici», a dit le plaqueur Ngata, qui a participé cinq fois au Pro Bowl.

Clarence Brooks, qui entraîne la ligne défensive, s'attend à de biens meilleurs résultats qu'en 2013, quand les Ravens (8-8) ont donné 75 points dans leurs deux derniers matches, ratant les matches éliminatoires pour la première fois depuis 2007.

«Les résultats n'ont pas été satisfaisants la saison dernière», a t-il résumé.

Son point de vue est aussi partagé par l'entraîneur-chef John Harbaugh.

«Nous devons améliorer chaque facette de notre défense, a dit Harbaugh. Nous ne pouvons pas concéder autant de gros jeux que l'an dernier.»

PLUS:pc